RSDOUBLAGE
contactez-nous

David Mandineau

Doublage

télévision, VOD & DVD
2015
La trêve de Noël (Caporal Jean Lefevere)
série
2000/2015
Les Experts (Kieran Clark)
série
2015/2017
série
2009/2016
The Good Wife (Mark D'Amico)
série
2016
Les Mystères de Londres (Paul Hargreaves)
série
2015/2017
American Crime (Sanchez)
cinéma
2013
Machete Kills (Lieutenant Brass)
cinéma
2015
Mr. Right (Garrety)
série
2016/....
série
2010/2015
Justified (Nelson Dunlop)
série
2009/2015
The League (Chuck)
télévision, VOD & DVD
2012
Barabbas (Jesus)
série
2011/2017
Teen Wolf (Schrader)
cinéma
2016
13 Hours (Tig)
cinéma
2015
The Finest Hours (Domingo Garcia)
cinéma
2015
The Big Short : le Casse du siècle (Courtier en prêts hypothécaires)
série
2015/....
No Offence (Jason Fowley)
cinéma
2017
The Foreigner (Christy Murphy)
cinéma
2015
Mr. Right (Bruce)
cinéma
2014
Hard day (Jo Neung-hyun)
cinéma
2012
série
2016/....
série
2013/....
Sleepy Hollow (Moloch / Golem)
série
2016/....
Riverdale (Andre)
cinéma
2015
Fast & Furious 7 ('Gods Eye' Tech)
série
2016/....
Luke Cage (Hernan 'Shades' Alvarez)
série
2014/....
Chicago Police Department (Inspecteur Antonio Dawson)
série
2012/....
Chicago Fire (Inspecteur Antonio Dawson)
série
1999/....
New York Unité Spéciale (Antonio Dawson)
série
2009/2016
Castle (Kent Wilder)
cinéma
2018
Vice (John Yoo)
jeu vidéo
2019
jeu vidéo
2018
jeu vidéo
2015
jeu vidéo
2013
jeu vidéo
2011
Frozen Trooper
jeu vidéo
2016
Marcos Fernando
jeu vidéo
2016
Salvage Worker
jeu vidéo
2016

Formation

1993 TNM La Criée (Marseille)
1996 ENSATT (Ecole de la rue blanche)

Cinéma

2013 "Les Trois frères, le retour" réalisé par Didier Bourdon
2008 "Le Séminaire" réalisé par Bruno Solo
2001 "DJ, le défi" réalisé par Blanca Li

Courts métrages

2016 "Le rêve de Bottom" réalisé par David Mandineau. Sélectionné aux 44ème rencontres cinématographiques de Dignes-les-bains, au festival Ciné-Poèmes à Bezons, les rencontres du court-métrage de Bourg-en-Bresse et le 59ème San Francisco International Film Festival
2005 "Divination" réalisé par Laurent Germain Maury
2002 "A la hache" réalisé par Yves Caumon (jeunes talents de l’ADAMI)

Publicités

2018 "e-Golf de Volkswagen"

Réalisation

2016 "Le rêve de Bottom". Sélectionné aux 44ème rencontres cinématographiques de Dignes-les-bains, au festival Ciné-Poèmes à Bezons, les rencontres du court-métrage de Bourg-en-Bresse et le 59ème San Francisco International Film Festival

Télévision

2011 "Yann Piat, chronique d'un assassinat" téléfilm réalisé par Antoine de Caunes. Canal+
2010 "La vie devant soi" téléfilm réalisé par Myriam Boyer. France 2
2009 "Brèves de Marseille" série télévisée réalisée par Jérémy Farley. LCM
2007 "CTRL Z" série télévisée réalisée par Hugues Deniset. TF1
2006 "Le Tuteur" série télévisée réalisée par François Velle. France 2
2004 "Le Tuteur" série télévisée réalisée par François Velle. France 2
2003 "Domisiladoré" série télévisée réalisée par Bruno Lejean. France 2
2000 "Beauté fatale" téléfilm réalisé par Sylvie Meyer. M6

Théâtre

2013 "L'arrache coeur" mise en scène d'Eric Bertrand. Théâtre 12
2012 "La pluie d'or" mise en scène de Christian François. Sudden Théâtre
2011 "Le Coltane" de Jérémy Farley et Clément Rouault - mise en scène des auteurs. L'Essaïon
2009/2010 "La création du monde" de Michel Podolak - mise en scène de William Mesguish. Bouffes Parisiens
2009/2010 "Otto Witte" monologue de Fabrice Melquiot pour David Mandineau et Koko (baudet du Poitou). Théâtre du Gymnase (Marseille), tournée France
2005/2008 "Cargo" de Manolo et Camille - mise en scène des auteurs. Théâtre du Centaure, Résidence aux haras de Meknès (Maroc), tournée France et Europe
2004 "Cheval passion" de Manolo et Camille - mise en scène de l'auteur. Théâtre du Centaure, Avignon
2002/2003 "Macbeth" de Manolo et Camille - mise en scène des auteurs. Théâtre du Centaure, Avignon, La Villette, tournée France
2001 "L'Odyssée" de David Negroni - mise en scène de l'auteur. Théâtre du gymnase, tournée France
1999/2000 "Les Aventures du Baron Sadik" de Gabor Rassov - mise en scène de Pierre Pradinas. Chapeau Rouge, tournée France
1999/2000 "Macadam" de Blanca Li - mise en scène de l'auteur. Théâtre de Suresnes, festival d'Avignon, tournée France
1998 "L'Orphelin des Limbes" d'Anthony Magnier - mise en scène de l'auteur. Théâtre des loges, festival de Libourne (Prix d'interprétation)
1997/1998 "Neron" de Gabor Rassov - mise en scène de Pierre Pradinas. Chapeau rouge

Web-séries

2011 "Roues libres" réalisée par Elise McLeod

Autres activités

Cavalier de spectacle, jongleur, acteur de doublage
Professeur de théâtre (Collège Henri Bergson, Paris 19°)

Interview

R.S : Bonjour David.

D.M : Bonjour !

R.S : Quel a été ton parcours de comédien ?

D.M : J'ai été formé à L'école de La Criée à Marseille. En 3ème année, Marcel Maréchal fut mon premier employeur avec "Falstafe" et "Le malade imaginaire". Puis, j'ai fait la Rue Blanche et très vite j'ai joué dans la compagnie du Chapeau Rouge avec Denis Lavant et Marie Trintignant. Le metteur en scène était Pierre Pradinas et le spectacle s'appelait "Néron". Cette pièce reste pour moi un merveilleux souvenir de spectacle total et dingue, et de rencontres importantes et sincères. Je garde de ce grand spectacle un plaisir de la tournée et de la vie en troupe. Par la suite, j'ai travaillé avec le Théâtre du Centaure. Ce fut une expérience unique avec comme partenaire de jeu un baudet du Poitou, oui, oui ! Un âne massif de 250 kg. Nous avons joué "Macbeth", "Cargo", nous rentrions dans les théâtres avec nos moitiés animales, partout en France et en Europe et puis Fabrice Melquiot, grand auteur de théâtre, a écrit pour mon âne et moi un très beau monologue : "Otto Witte", que j'ai joué au Théâtre du Gymnase et un peu partout en France. Bref, le théâtre a toujours été ma passion, je pourrais en parler pendant des heures. Mon parcours à la télé et au cinéma est plus modeste. Dernièrement j'ai joué dans le nouveau film des Inconnus : "Les 3 frères, le retour", et j'ai beaucoup apprécié ce tournage.

R.S : Ta vision de ce métier est-elle toujours la même depuis tes débuts ?

D.M : Non, au début, n'existait pour moi que le théâtre, c'était ma passion, je ne vivais que par et pour le théâtre. Mais après une période creuse à attendre que le téléphone sonne, j'ai appris à aller taper à d'autres portes. Après coup, je ne le regrette pas, que ce soit le théâtre, le cinéma, une Web série et maintenant le doublage, il y a toujours moyen de s'amuser, et n'est-ce pas le plus important ?

R.S : Avais-tu dès le départ envie de te diversifier ?

D.M : Oui et non... Disons que seul le théâtre comptait pour moi. Mais comme dit Ariane Mnouchkine : "Etre acteur ne suffit pas". Alors j'ai appris à jongler, à cracher du feu, à faire un peu d'acrobatie, j'écris aussi. Mon grand regret c'est de ne pas savoir jouer d'un instrument. A l'époque, je ne vivais que pour le théâtre, mais pour moi cela voulait dire être multicarte, être une force de proposition.

R.S : Comment as-tu pris le chemin du doublage ?

D.M : Ma collaboration avec le Théâtre du Centaure a duré une dizaine d'années, beaucoup de répétitions et beaucoup de tournées en France et en Europe... A la fin je ne faisais plus que ça. Et puis quand ça s'est arrêté, je suis revenu à Paris sans savoir vraiment à quelle porte frapper. Un ami comédien me dit alors d'aller arpenter les studios de doublage, voilà comment j'ai commencé. Les 2 premiers directeurs de plateaux, qui m'ont ouvert leurs portes, sont Thierry Wermuth et Marc Saez. Je leur en serai toujours reconnaissant.

R.S : Quel souvenir gardes-tu de ton premier rôle ?

D.M : Le DA me dit " ne t'attache pas trop au personnage "La bande rythmo défile : "man2 : hh aaargh !".
* Les tout petits personnages d'ambiance sont désignés par des numéros : man1 (ou homme1), man2 (ou homme2), woman1 (ou femme1), woman2 (ou femme2), etc.)

R.S : Qu'est-ce qui te plaît dans le doublage ?

D.M : Ce moment magique, quand ce que tu joues t'échappe, tu as l'impression que ta voix n'est plus la tienne mais celle de l'acteur que tu doubles. Jouer des situations dingues qui n'arrivent que dans les séries américaines. La bonne ambiance des journées d'ambiance. Et le café à 30 centimes du matin, avant d'entrer en studio (rires).

R.S : Professionnellement quels sont tes souhaits à venir ?

D.M : En dehors du doublage, j'aimerais découvrir une nouvelle compagnie de théâtre, les planches me manquent...

R.S : En dehors de ton métier, quels sont tes centres d'intérêt ?

D.M : J'aime retourner à Marseille, me balader dans les Calanques. Depuis peu, je fais du Ju-Jitsu brésilien, j'adore !

R.S : Merci beaucoup David.

D.M : Merci à toi Reynald.

Interview de février 2014
Top