RSDOUBLAGE
contactez-nous

Marie Perret

• Genres:
Voix Enfant garçon, Voix Adolescent garçon, Voix Adolescent fille, Voix Jeune adulte femme, Voix Adulte femme
• Tonalité:
Medium
• Langues parlées:
Anglais avec accent non déterminé

Doublage

série
2019
Beverly Hills : BH90210 (Membre du public)
télévision, VOD & DVD
2020
The Way Back (Diane)
série
2020/....
série
2019
télévision, VOD & DVD
2021
série
2014/2020
Murder (Ms. Chapin - 2ème voix)
série
2014/2020
Murder (Dr. Cundey)
série
2018/2021
Pose (Inspecteur Patterson)
série
1999/....
série
2018/....
The Resident (Jorani Wilson)
série
2020/....
9-1-1 : Lone Star (Molly Savard)
série
1999/....
New York Unité Spéciale (Grace Pressley)
télévision, VOD & DVD
2021
série
2016/....
This Is Us (Melissa)
série
2020/....
télévision, VOD & DVD
2020
Ava (Camille)
série
2013/....
Blacklist (Kendra Taylor)
série
2021/....
Creamerie (Bernice)
série
2016/....
This Is Us (Dr. Belgotto)
série
1999/....
cinéma
2021

Formation

La technique de doublage - Perfectionnement - Tytan Prod (AFDAS)
Stage interprétation Racine - Feydeau. Théâtre de la Tempête. Intervenants Clément Poirée - Bruno Blairet (AFDAS)
Formation de l'acteur aux techniques du doublage et aux enregistrements multimédia. Compagnie Les Séraphins (AFDAS), Paris
Le Studio de Formation théâtrale, Vitry-sur-Seine
Conservatoire du XVIIe arrondissement de Paris
Licence Lettres & Arts (Université Stendhal Valence, Université Lyon II)

Autre

Depuis 2014 Co-Directrice Artistique. Compagnie Les Oiseaux de Nuit
Intervenante Artistique et Intervenante socio-culturelle. Compagnie Les Oiseaux de Nuit
Intervenante Artistique. Compagnie Les Toupies (2014/2019)

Lectures

"Les Murmures Auditifs" Compagnie Les Oiseaux de Nuit
Lectures poétiques. Centre Social Germaine Tillon (Kremlin-Bicêtre)
"Projets Poissons-Pilotes" Théâtre de la Colline
Lectures Aux Creux de l'Oreille (durant le confinement)
Lecture de la 53e Lettres Persanes de Montesquieu (projet collectif)

Théâtre

Interprète & metteuse en scène :
"Les Interpellations Poétiques" Création collective - Les Estivales Kremlinoises 2021, Les Journées Européennes du Patrimoine 2021
"Profil Bas" Théâtre Forum - de Marie Perret & Doriane Gautreau - mise en scène d'Amandine Deboisgisson - rôle de Sara. Tournée Val-de-Marne - Paris
"Tu seras coupable ma fille" Création collective, rôle de Marie-Antoinette, Reine de France. Théâtre El Duende, Théâtre de Ménilmontant - Festival les Floréales
"ADN (Acide DésoxyriboNucléique)" de Dennis Kelly - mise en scène de Marie Perret & Doriane Gautreau - rôle de Phil. Théâtre de l'Opprimé, Théâtre de Ménilmontant - Festival les Floréales, Théâtre ACUD TEATER - Festival de théâtre francophone de Berlin
"Le Berceau des Saisons" Création originale jeune public - mise en scène de Marie Perret & Doriane Gautreau - rôle de Perséphone
"Paradise" de Daniel Keene - mise en scène de Marie Perret & Doriane Gautreau - rôle de Nadia. Les Arènes de Nanterre - Chapiteau, Théâtre de Ménilmontant
Stage d'assistanat à la mise-en-scène avec Jean-François Sivadier
"La Double Inconstance" de Marivaux, dirigée par Vincent Debost - rôle de Lisette. Théâtre de Belleville
"Le Banquet des Dieux" création de Robert Hatizi - rôle d'Iris. Gare au Théâtre
"Electre" d'après Sophocle et Eugène O'Neill, dirigée par Nadine Darmon - rôle de Chrysothémis. Théâtre de Belleville
"Démons" de Dostoïevski mise en scène de Juliette Delfau - rôle de Lisa. La Fabrique - Comédie de Valence

Interview

R.S : Bonjour Marie.

M.P : Bonjour Reynald.

R.S : Lorsque tu as pris la décision de tenter une carrière de comédienne, comment as-tu envisagé de prendre les choses pratiquement ?

M.P : Avant tout, j’ai fait des études de lettres, à la fois pour sécuriser mon parcours et parce que je sortais d’un bac littéraire option théâtre (facultative et obligatoire), donc je ne me voyais pas faire autre chose que de la littérature, puisque c’est ma passion. J’aime les histoires. C’est cela qui m’a poussée, en plus de mon besoin de m’exprimer, à devenir comédienne. En parallèle de ma licence, je suivais des cours de théâtre à la Comédie de Valence, avec Juliette Delfau notamment. Puis j’ai intégré le Studio de formation théâtrale, à Vitry-sur-Seine, pour trois ans. C’était important pour moi de me former, avant de commencer à travailler.

R.S : Comment as-tu débuté professionnellement ?

M.P : En même temps que mes études au Studio, je travaillais avec la compagnie Les Toupies. J’avais envie de monter une compagnie depuis quelques années, et j’ai eu la chance de rencontrer mon amie Doriane Gautreau en entrant au Studio. A la fin de notre deuxième année, on s’est lancées, on a créé notre compagnie. On avait envie de travailler, d’être indépendantes, de choisir les spectacles que l’on voulait monter et les rôles que l’on voulait jouer sur scène. On a donc pu monter notre premier spectacle, en parallèle de notre troisième année à l’école. Notre emploi du temps était allégé et cela nous a permis de commencer notre aventure avec la compagnie Les Oiseaux de Nuit, qui dure depuis 7 ans maintenant.

R.S : Tu es "intervenante artistique et intervenante socio-culturelle" dans la compagnie Les Oiseaux de Nuit dont tu es également co-directrice artistique. A quoi correspondent toutes ces casquettes ?

M.P : Une compagnie est un superbe outil de travail. La mienne me permet d’exercer mon métier de comédienne régulièrement, de faire de la mise en scène quand j’en éprouve le désir - j’aime énormément travailler sur un spectacle, la lumière, la direction d’acteur - mais également de mener des projets d’actions culturelles. Ce travail a débuté en parallèle des premières mises en scène, où je conduisais, toujours avec Doriane, des ateliers de transmission artistique en lien avec nos spectacles. On gère toutes les deux la direction artistique de la compagnie, donc on choisit, invente, et imagine les projets (nombreux !) que l’on veut mener, soit en tant que comédiennes, soit en tant qu’intervenantes. On a la chance de travailler en lien étroit avec les différents services de la ville du Kremlin-Bicêtre, et d’intégrer les divers évènements - culturels, mais pas que - qui s’y déroulent. Aujourd’hui, je travaille donc avec énormément de publics différents, de tout âge, en utilisant le théâtre comme vecteur d’échange, de lien social, et bien sûr, d’expression.

R.S : Comment es-tu venue au doublage ?

M.P : J’ai attendu d’être enfin intermittente et de débloquer mes droits AFDAS pour faire ma première formation avec la compagnie Les Séraphins. Je n’ai jamais regretté d’avoir choisi une formation de doublage comme tout premier stage !

R.S : Quels bénéfices as-tu tirés de tes stages ?

M.P : Cela m’a permis d’appréhender la technique, avant même de commencer à travailler. J’ai pu au passage étayer ma palette de comédienne, c’est toujours agréable. Sans parler des rencontres formidables que j’ai pu faire, notamment de jeunes comédiens et comédiennes qui empruntaient le même parcours.

R.S : Etait-ce une discipline à laquelle tu pensais déjà lorsque tu as décidé de devenir comédienne ?

M.P : C’est quelque chose dont je rêvais avant de me projeter dans le milieu artistique. Une fois devenue comédienne, je n’aurai jamais pensé que cette passion pourrait devenir mon travail.

R.S : Quels sont tes loisirs ?

M.P : Sans hésitation : regarder des films et des séries. J’aime aussi beaucoup la photographie. Et, bien sûr, lire, cuisiner (manger donc). Maintenant que j’ai dit ça, je suis obligée de préciser que je fais du sport quand il me reste vaguement du temps.

R.S : Merci beaucoup Marie.

M.P : Merci à toi Reynald.

Interview d'octobre 2021
Top