RSDOUBLAGE
contactez-nous

Lou Viguier

Doublage

série
2014/....
Remedy (Cindi)
série
2011
Passions Mortelles (Alice Miranda)
télévision, VOD & DVD
2008
série
2011/2012
Une vie volée (Alice Azevedo)
série
2013/....
Almost Human (Abby McKenzie)
télévision, VOD & DVD
2017
Sea Change (Naomi)
série
2017
Chicago Justice (Caitlin)
série
2011/2012
Une vie volée (Manuela Fonseca)
série
2009/2015
Glee (Top model)
série
2017/....
Very Bad Nanny (Hôtesse)
série
2017/....
Britannia (Innis)
télévision, VOD & DVD
2017
série
2011
télévision, VOD & DVD
2014
Monsieur Miracle (Secrétaire)
série
2011
Passions Mortelles (Cecília Machado)
série
2011/2012
Rose de Feu (Irina)
série
2013/....
Almost Human (Emily Wilson)
série
2009/2015
Glee (Danseuse)
série
2011/2012
Rose de Feu (Gloria Rufino)
série
2011/2012
Rose de Feu (Amélie Sampaio)
cinéma
2016
Be Somebody (Jessica)
série
2017/....
télévision, VOD & DVD
2017

Voix

Documentaire
Santai, un camp de muay-thaï au quotidien (Réalisé par Thomas Lebec)
Institutionnel
Cetelem
Institutionnel
Chanel
Institutionnel
Franfinance
Institutionnel
It.InSell
Institutionnel
L'Oréal
Institutionnel
Point.P.Déco
Institutionnel
TextMaster
Institutionnel
YouLoveWord
Jeu audio
Dernière Terre (Laura l’intrépide survivante)
Publicité
50 nuances de Grey
Publicité
Auchan
Publicité
Bricorama
Publicité
Celtics Legends
Publicité
Courrier Picard
Publicité
Groupama
Publicité
Jouet Club
Publicité
Kia
Publicité
La fête du Graphisme
Publicité
La Voix du Rock
Publicité
Leclerc
Publicité
Lego
Publicité
McDonald's
Publicité
Mini
Publicité
Mobalpa
Publicité
Oceania Club
Publicité
Paco Rabanne
Publicité
Peugeot
Publicité
Simply Market
Publicité
Speedy
Publicité
Super U
Publicité
Turkisk Airline
Publicité
Volkswagen
Publicité
Wall Street English
Publicité
Wattwiller
Voice-over
A la recherche des couples parfaits (Diandra Delgado et Alivia Hunter)
Voix-off
ATV D'jeuns (Programme jeunesse diffusé en Martinique)
Voix-off
Côté Ciné (Chronique des sorties cinéma diffusé en Martinique)
Voix-off
Transports en commun (Réseau Transpole (Lilles) et Réseau Star (Rennes))

Formation

2016 Formation Ableton Live au 40e Rugissant à Paris
2011/2012 Formation doublage et voix-off à l'EFDV
2011 Master de Dramaturgie théâtrale à l'université Paris III Nouvelle Sorbonne
2007/2008 Formation comédie musicale au conservatoire du 9e de Paris
2006/2007 Diplôme de fin de 1er cycle de chant lyrique au conservatoire de Combs La Ville

Chanteuse

Auteure-compositrice-interprète (Sous le pseudonyme Centaure) : 1er album "Gloomy Tales" sorti en 2017

Pour musique à l'image, B.O. & Publicité :
2017 Chant opéra pour la publicité Dior White Christmas
2017 Chant opéra pour le titre "Avé Marianne" de Laura Léda
2017 Chant sur la fiction radiophonique "Deux ampoules sur cinq" pour France Culture
2016 Chant opéra pour les World Jewelry Facets de Swarowski Crystal
2016 Chant funk pour la B.O. du jeu vidéo "Mc Coy & Guerrero"
2014 Chant pop folk sur l'album "Happy Folk vol.1"
2014 Chant pop rock sur l'album "Girl Power"

Vocaliste pour productions électroniques, (sous le pseudonyme BloodieVoice) :
2017 "White Rabbit" Maissouille feat. BloodieVoice. Label : Audiogenic
2016 "Don't Panic" Radium feat. BloodieVoice. Label : Undergroundtekno
2016 "Dead Body" The Unfamous feat. BloodieVoice. Label : Offensive Records
2015 "Stay High" Section Grabuge ft. BloodieVoice. Label : Footworxx
2014 "This is drugs" Tymon feat. BloodieVoice. Label : B2S Records
2014 "Untouchable" PRO7 & Phil SK feat. BloodieVoice
2013 "Rubberduck" Sizem feat. BloodieVoice. Label : Cyberkoin Records
2013 "Save your soul" Sizem feat. BloodieVoice. Label : Cyberkoin Records
2013 "The Bad Dream" Sizem feat BloodieVoice. Label : Cyberkoin Records

Présentatrice

2016 pour The Voice : Présentatrice et chanteuse lors du salon Paris Games Week
Depuis 2014 pour le Ministère du Travail : Présentatrice non visible faisant des annonces micro dans le cadre de leurs évènements
2013/2015 pour le tremplin musical Fallenfest : Régisseuse générale et présentatrice des concerts

Professeur de chant

2010/2017 à l’Oreille Cassée : Professeur de technique vocale, d'interprétation scénique et d'improvisation vocale
Depuis 2014 pour Grand Paris Sud : Direction des stages de chant "Trouve ta voix"
2013/2015 à la Prison de Réau : Direction d’un atelier de chant, destiné aux femmes incarcérées
2015 pour Les Concerts de Poche : Chef de choeur d’enfants pour le concert de Thomas Leleu Sextet

Théâtre

2015 Performance "You Can’t Take It With You" mise en scène de Meris Angioletti. Institut culturel italien, dans le cadre de la FIAC

Interview

R.S : Bonjour Lou.

L.V : Bonjour Reynald, je suis vraiment honorée d’apparaître sur RS Doublage !

R.S : Quel a été ton parcours de comédienne ?

L.V : Mon parcours artistique est avant tout pluridisciplinaire. Je suis rentrée au conservatoire de musique dès l’âge de 6 ans et j’avais des journées bien chargées : danse contemporaine, piano, chant chorale, solfège... A 14 ans les choses deviennent sérieuses : j’entre en classe de chant lyrique, tout en étudiant la musicologie et le théâtre au lycée. La formule "musique + théâtre" me plaît bien. Je décide de continuer dans cette voie pour mes études supérieures. J’étudie et pratique le théâtre à la fac, je fréquente le conservatoires de comédie musicale, je monte des groupes de musique… J’écris, je chante, je danse, je joue. Et à 21 ans je deviens professeur de chant. Une fois mon master de dramaturgie théâtrale en poche, je décide de me spécialiser en doublage et voix off en suivant une formation d’un an à l’EFDV. Percevant le croisement révélateur du vocal et du théâtral - mes deux passions - il devient alors inconcevable pour moi de ne pas suivre ce chemin. Je commence donc à démarcher les studios de production et les premiers projets arrivent rapidement. Dès les premiers mois, je prête ma voix pour des publicités à la radio, des personnages dans des séries TV, et je décroche le doublage du premier rôle d’un long métrage. La machine est lancée !

R.S : Tu as participé à une performance, "You can’t take it with you", à l’Institut Culturel Italien, dans le cadre de la FIAC 2015. Je suis curieux de savoir ce que c’était précisément.

L.V : C’était une conférence performée sur l’ergot de seigle, c’est à dire le LSD. En duo siamois avec la comédienne Laura Felpin, nous récitions des textes écrits par Albert Hoffman. Un percussionniste accompagnait nos mots avec des instruments exotiques. Le tout se déroulait dans un décor semblable au château de Versailles. Un de mes souvenirs de scène les plus surréaliste... Je le place à égalité avec la fois ou j’ai fais un concert dans une clinique psychiatrique.

R.S : Tu as été présentatrice pour The Voice ? De quoi s’agissait-il ?

L.V : Ambassadrice de la marque lors du salon "Paris Games Week", j’ai présenté sur scène pendant une semaine en non-stop leur nouveau jeu vidéo karaoké. Ma mission était de guider les gamers venu tester ce jeu et de chanter avec eux, ou bien toute seule. Autant dire que la chanson de la Reine des Neiges "Libérée délivrée" n’a plus aucun secret pour moi...

R.S : Tu as été intervenante dans la prison de Réau (77), où tu as dirigé un atelier de chant destiné aux femmes, ayant pour objectif la sensibilisation à l’art en milieu carcéral. Que gardes-tu de cette expérience ?

L.V : Cette prison est une centrale, ce qui signifie que les personnes incarcérées sont là pour de très longues peines : 15 ans, 20 ans, parfois même 30 ans. J’ai vécu des moments intensément forts dès mon premier jour. J’ai dirigé cet atelier de chant pendant 2 ans et demi. Si la musique est une échappatoire, il est néanmoins difficile d’oublier la dure réalité du milieu carcéral. Ma motivation et mes ambitions se sont heurtée au système pénitentiaire qui est très complexe. J’ai alors eu le sentiment de stagner. J’avais l’impression d’avoir vieilli de 20 ans à chaque fois que je sortais d’une séance. J’ai arrêté lorsque j’ai senti que je ne pouvais plus rien apporter de constructif et de motivant à mes élèves.

R.S : Comment as-tu débuté dans le doublage ?

L.V : J’ai débuté via ma formation à l’EFDV (Ecole de Doublage et Voix off) qui m’a permis de m’entraîner pendant un an sur des bandes rythmo comme celles des studios, et de rencontrer des artistes de ce milieu, qui m’ont apporté de précieux conseils. C’est Yann Le Madic, du studio VF Productions, qui m’a donné mon premier rôle de doublage pour la série "Glee".

R.S : Etait-ce une discipline à laquelle tu pensais depuis longtemps ?

L.V : Pas vraiment, car pour moi le doublage était une chose inatteignable et lointaine. Un peu comme le Loch Ness... Un mythe ! C’est arrivé dans mon esprit à la fin de ma dernière année master. D’un coup, je ne sais pas pourquoi, mais j’ai eu envie d’essayer. Je suis tout de suite allée voir sur Internet s'il existait des bandes rythmo, un peu comme pour les karaokés. Il n’y en avait pas. A la place j’ai découvert qu’il existait des formations. Et je me suis lancée.

R.S : La technique particulière de cette activité a-t- elle été quelque chose de difficile à maîtriser ?

L.V : Cela m’a permis de travailler sur mon stress et ma confiance en moi. Je suis quelqu’un qui peut facilement paniquer et quand on fait du doublage, ça ne pardonne pas : c’est le bégayage assuré ! Quand je passe derrière le micro, je dois donc m’efforcer d’éteindre la petite voix dans ma tête, qui ne s’arrête jamais de penser et qui pense que le monde entier la juge. Le doublage m’aide à me recentrer.

R.S : Doubler une comédienne étrangère laisse une liberté réduite puisqu’il faut respecter son jeu. Retires-tu néanmoins une satisfaction artistique de cette activité ?

L.V : C’est justement ce qui m’intéresse. Lorsque je prête ma voix à une actrice, je dois m’imprégner de son jeu, de son phrasé, de ses tics verbaux, de ses mimiques... Tout cela vient nourrir ma propre palette vocale. Je me découvre au travers des autres. En plus, il n’y a pas de routine possible. C’est un nouveau challenge à chaque rôle. Et la satisfaction qu’on en tire est si puissante, que je ne changerai de métier pour rien au monde. Quand je sors d’une séance de doublage, je suis sur un nuage.

R.S : Quels sont tes hobbies ?

L.V : Composer des chansons (j’ai un projet de pop hybride sous le nom CENTAURE, mes compos sont disponible sur Spotify, Deezer, Itunes...), faire du sport (musculation, boxe, vélo, danse, krav maga... Everyday is a training day !), manger des trucs bons (j’ai une passion pour le pain perdu et les pâtes au pesto), aller voir des expositions avec ma soeur Fanny qui est photographe.

R.S : Merci beaucoup Lou.

L.V : Merci à toi Reynald pour ton implication et pour ta passion !

Interview de décembre 2017
Top