RSDOUBLAGE
contactez-nous

Nathalie Duong

Doublage

série
2011/....
télévision, VOD & DVD
2019
The Laundromat (Madame Gu)
cinéma
2012
Skyfall (Floating Dragon Cashier)
cinéma
2015
Strictly Criminal (elle-même)
série
2019/....
The Fix (Juge Sandra Song)
animation
2001
série
2012
Parade's End (Grande Actrice)
série
2013/2015
The Following (Louise)
série
2012
Parade's End (Michaelangelo Woman)
cinéma
2006
Exilé (Jin)
série
2012/....
Arrow (Capitaine Hill)
série
2000/2015
Les Experts (Inspecteur Karen Park)
série
2018/....
série
2015/....
Blindspot (Juliet Chang)
cinéma
2002
Devdas (Kumud)
cinéma
1991
série
2010/2013
Nikita "2010" (Journaliste)
cinéma
1994
Pulp Fiction (Piétonne)
série
2011/....
2 Broke Girls (Su-Min)
série
2013/....
Top of the Lake (Mrs. Parker)
cinéma
2003
Un duplex pour 3 (Présentatrice)
cinéma
2001
The Pledge (Vendeuse du marché aux puces)
cinéma
2003
Basic (Nunez)
série
2013/2015
The Following (Rehema)
série
2002/2012
Les Experts : Miami (Daisy Arnesse)
cinéma
2003
télévision, VOD & DVD
2000
Gormenghast (Clarice Groan)
Nakoma
animation
1998

Voix

Documentaire
Arte, France Télévisions...
Documentaire
La liste de Varian Fry (Narration)
Publicité
Aosta
Publicité
Ferrero
Publicité
Groupama
Publicité
Maison Phenix
Publicité
Scholl

Accents

Asiatiques (vietnamien, chinois), Fanny Ardant (si si c’est vrai…), voix de dessins animés

Chant

Mezzo-soprano

Création contemporaine :
2015/2017 "Révolutions vocales", Spectacle musical  d'Irène Bourdat, Compagnie Vocaliques, répertoire : Dusapin Berio, Stockhausen, Bouchot, tournée JMF
2014/2017 "Round the world of sound, Moondog" avec l’ensemble Dédalus et le collectif Muzzix, création à Lille, (Rose des Vents CDN Villeneuve d’As) Festival Musique Action (Vandoeuvre les Nancy), Festival Elektricity (Reims)
2006/2007 "Méli-mélodrame(s)" composé de "L’enfant de la haute mer" de V. Bouchot et J. Supervielle et de Spectacle de D. Chouillet,F. Villard et J. Prévert - mise en scène de I. Keusemann, Péniche Opéra
1998 "La lune n’a jamais froid aux pieds" opéra de M. Zbar et A. Campo, rôle principal. Théâtre Berthelot

Opéras, opérettes, oratorios :
2010 /2006 au Théâtre du Châtelet :
"Treemonisha" de Scott Joplin - mise en scène de Bianca Li
"Cyrano de Bergerac" de F. Alfano - mise en scène de P. Ionesco, rôle : une sœur
"Welcome to the voice" de Steve Nieve - mise en scène de M. Teodori
"Véronique" de Messager - mise en scène de Fanny Ardant, rôle de Irma
"The fly"  de H. Shore - mise en scène de David Cronenberg, dir. : Placido Domingo
"Candide" de Bernstein - mise en scène de R. Carsen
"Le chanteur de Mexico" de F. Lopez - mise en scène d'Emilio Sagi, doublure de Rosi de Palma
2005/2006 "Comme de bien entendu" Opéra-bouffe de G. Van Parys - mise en scène de Natalie Van Parys, rôle principal. Espace Sorano (Vincennes),Sudden Théâtre (Paris) et tournée

Musique traditionnelle, musiques actuelles :
2013/2017 "La Chispa chansons douces, pop, rock blues" auteur compositeur interprète bassiste dans ce trio, concerts Paris et Banlieue
2013/2017 Bassiste dans ce trio, concerts Paris et Banlieue

Cinéma

2015 "Je compte sur vous" réalisé par Pascal Elbé, dans le rôle d'une banquière escroquée
2001 "Filles perdues, cheveux gras" réalisé par Claude Duty, dans le rôle de Mah-Ling

Courts métrages

2017 "Ciel" réalisé par Hai Chuan Xu, dans le rôle de Hung
2017 "Tomoko" réalisé par Margaux Esclapez, dans le rôle de La mère
2017 "Pierre de nuit" réalisé par Alexandre Lança, dans le rôle de La serveuse. Prod : Cinésept
2013 "Maudit Karma" réalisé par Sarah Maille, dans le rôle de l'Hôtesse
2013 "La moutarde" réalisé par Michel Lascaut, dans le rôle de l'Epouse
2005 "Nuits Blanches" réalisé par D. Kremer, dans le rôle principal féminin

Danse

Contemporaine, baroque, de salon

Instruments

Basse électrique, piano, guitare (notions), lit et écrit la musique

Langues

Langues : Anglais : très bon
Allemand : bon niveau
Chinois, hollandais, italien : notions

Radio

Comédienne pour les fictions dramatiques réalisées par: Michel Sidoroff, Marguerite Gateau, Cédric Aussir, Juliette Heymann, Christine Bernard-Sugy, Jacques Taroni (Nuits noires, Au fil de l’histoire à France Inter, Fictions/ France Culture)
Documentaires sonores France Culture sous la direction de : Dominique Boutel, Olivier Chaumelle pour Ville- Monde, Sur les docks,  La fabrique de l’histoire, Une Histoire particulière, Ghislaine David pour Surpris par la nuit, Une vie, une œuvre, Le livre du jour, Les Nouveaux chemins de la connaissance...

Sports

Natation, jiu-jitsu, yoga, pilates

Télévision

2012 "Mon amour de jeunesse" série réalisée par Camille Barbé, dans le rôle de Laure. Prod : Image in air
2012 "Non assistance à personne en danger" série réalisée par Sylvain Ginioux, Luc David & Thierry Esteves-Pinto, dans le rôle de Maitre Telmi. Prod : La concepteria
2012 "Le goût de la vie" série réalisée par Pierre François Brodin, dans le rôle de Viviane Nguyen l'assistante sociale

Théâtre

2018 "La Conférence des oiseaux" de Jean-Claude Carrière, inspiré par le poème de Farid Uddin Attar "Manteq Ol-Teyr" - mise en scène de Guy Pierre Couleau. Création au Printemps des Comédiens à Montpellier
2014 "Les Sincères" de Marivaux - mise en scène de D. Pasquet, rôle de La Marquise. Théâtre des cerisiers, Cersay
2011 "Le musée des fous" de C. Deroin - mise en scène de l'auteur, fiction sur la maladie mentale. Paris Comédie Nation
2008 "Rodolfo" création contemporaine, sur le conte éponyme de G. Belli mêlé de poèmes de F. Ponge - mise en scène de la chorégraphe I. Keusemann. MTD d'Epinal
2005/2006 "Les mots de Florentine" de C. Deroin - mise en scène de l'auteur, monologue d'une paysanne de 75 ans. Théâtre Berthelot de Montreuil, puis foyer rural
2003 'Oh les beaux jours' de S. Beckett - mise en scène de H. Fraunholz, rôle de Winnie. Théâtre de l'Atalante (Paris)
1999/2002"Le baladin du monde occidental" de J.M. Synge - mise en scène de Guy Pierre Couleau. Compagnie des Lumières et des Ombres, à Paris : Lavoir Moderne Parisien, Théâtre 13, en tournée CDN : Niort, Vesoul, Istanbul, Aubusson, Besançon, Tours, Alès, Angers...
1996 "Je ne suis pas toi" création d'après P. Bowles - mise en scène de Barbara Bouley, trois monologues de femmes. Théâtre de Proposition (Paris)
1996 "Tombeau pour Boris Davidovitch" de Danilo Kis - mise en scène de  P. Verschueren
1994/1995 "Le fusil de chasse" de Y. Inoue - mise en scène de G-P. Couleau, rôle de Shoko. Théâtre de l'Atalante à Paris, puis tournée AFAA à Saint-Pétersbourg, Riga...
1992 "Macbeth" de Shakespeare - mise de Romuald Sciora, rôle de Lady Macbeth. Roseau Théâtre (Paris)
1990 "Les liaisons dangereuses" adapté de C. de Laclos - mise en scène de A. Maratrat, dans le rôle de la Marquise de Merteuil

Interview

R.S : Bonjour Nathalie.

N.D : Bonjour Reynald !

R.S : Quel a été votre parcours de comédienne chanteuse ?

N.D : A l’adolescence, j’ai découvert simultanément les deux disciplines, la comédie et le chant, grâce à la pétulante troupe du Théâtre de L’Unité & Cie en résidence dans ma ville nouvelle de banlieue, et ça a été une révélation. Sous leur direction et celle du compositeur Nicolas Frize, j’ai joué et chanté dans la comédie musicale contemporaine "Le plus bel âge de la vie", création qui se déroulait dans un immense hangar SNCF désaffecté. Enthousiasmée par cette expérience, j’ai décidé de pratiquer ces arts professionnellement ; j’ai étudié notamment au Théâtre-École du Passage de Niels Arestrup avec des professeurs comme Alain Maratrat, Anne Alvaro, Bruce Myers, Alain Gautré, Juliette Binoche... (Mais comme je ne peux rien faire "normalement", j’avais entre-temps aussi étudié le chinois aux Langues O et... la photo à Louis Lumière (Vaugirard)... ce qui m’est d’ailleurs très utile techniquement sur un plateau). Pour le chant, j’ai suivi les cours d’une classe d’art lyrique pendant quelques années et passé mon "prix", tout en faisant du rock... Comme vous le voyez, mon énergie me guide de façon assez trépidante... Depuis je travaille comme comédienne de théâtre pour différentes compagnies, actrice de cinéma ou télé, chanteuse comédienne, artiste lyrique, chanteuse de rock, de baroque, de contemporain, ou voix de doublage, de fiction radiophonique, de documentaire. Parfois je suis à l’origine des projets, et éventuellement les mets en scène, parfois je suis engagée pour servir les projets des autres. Je ne conçois pas de barrière de styles et ne limite pas mon "répertoire". Pour moi, tout cela part et participe de la même passion: le jeu.

R.S : Que ressentez-vous lorsque vous êtes sur scène ?

N.D : Et bien, déjà un soulagement: car le trac immense que j’ai toujours, et de plus en plus, avant, trouve enfin son aboutissement, et ainsi l’énergie nerveuse et le travail des répétitions peuvent se canaliser dans leur but ultime : jouer avec mes partenaires pour le public, et transmettre l’oeuvre et le spectacle. Ensuite pendant la représentation, je ressens, comme tous mes collègues je crois, un mélange d’euphorie et de grande conscience, de contrôle et d’abandon, et une formidable et délicieuse énergie, grâce au public. Mais cela se passe aussi en studio devant un micro ou sur un plateau de tournage, dans une certaine mesure... Il faut une mobilisation particulière, physique et mentale, éveiller la présence.

R.S : Comment avez-vous pris le chemin du doublage ?

N.D : C’est lui qui m’a happée, à la sortie d’un tout premier cours de théâtre (celui de la regrettée Hélène Hilly), j’ai été contactée par mon agent de l’époque , qui quelques mois plus tard m’a permis de débuter dans le doublage dans le film chinois "Epouses et Concubines" de Zhang Yimou ; j’ y étais dirigée par Philippe Murcier, avec des partenaires fort compétentes et que j’ai re-croisées par la suite... Mon personnage est celui de l’ambiguë jeune servante Yan-Er, dont la duplicité rejoint celle de l’autre "méchante" que j’ai eu l’occasion de doubler : la perfide belle-soeur Kumud dans "Devdas"... Et à peu près au même moment je jouais la Marquise de Merteuil puis Lady Macbeth au théâtre... Quel plaisir d’interpréter la complexité de ces personnages sombres et malveillants ! Ensuite j’ai eu la chance de doubler sur des productions de qualité, en direction artistique comme en distribution: L’histoire du chameau qui pleure, Final Fantasy, Gormenghast, entre autres.

R.S : Etait-ce une activité que vous aviez toujours eue envie faire ?

N.D : Le doublage fait, à mon sens, partie intégrante des activités qu’une artiste dramatique peut aborder; j’ai donc toujours envie de doubler car j’ai toujours envie de jouer ! Et la technique particulière du doublage, en termes de contraintes à dépasser, est exigeante, comme vous le savez: trouver la justesse de l’émotion et "coller" à l’image, rechercher les mouvements du corps qui accompagnent le texte, se laisser aller au jeu mental et physique et être "synchro", jouer "avec" son partenaire alors qu’il/elle a enregistré bien avant, ou même n’a pas encore enregistré sa boucle... Je pense que chaque domaine d’activités, scène, cinéma, doublage, voix-off, nous donne l’occasion de perfectionner notre art, notre savoir-jouer, comme un artisan perfectionne constamment son geste. De plus, doubler une comédien-ne de langue américaine dans une série n’a rien à voir avec doubler une interprète japonaise ou chinoise par exemple, chaque langue a sa musique et son expressivité particulière. Le style du film ou de la série  m’importe aussi beaucoup... Il faut être magicien-ne et aussi technicien-ne, ré-inventer le texte, ne pas se reposer sur de soi-disants acquis, des tics ou des trucs, sans quoi cela s’entend !... Nous avons la grande chance, en France, d’avoir développé cette activité de doublage en qualité et professionnalisme, et nous pouvons en être fiers. Cela permet l’accès aux films et aux séries pour un public plus large, et c’est très important.

R.S : Avez-vous déjà chanté en doublage ?

N.D : Non ! Pas encore, mais inutile de vous dire que j’en rêve!! (J’ai failli le faire quand j’ai doublé Nakoma dans Pocahontas 2...) C’est aussi pour cela, cher Reynald, que votre travail m’intéresse ! Je suis très impatiente et motivée pour cela. Je suis prête, en fait. Et je pense que ça ne saurait tarder... J’ai aussi très envie, après Final Fantasy et Pocahontas 2, de jouer des timbres différents et de doubler des dessins animés... (Par exemple je suis fan de "Silex and the city" ! Donc Monsieur Jul, si vous lisez ceci, engagez moi ! hi hi hi...) A bon entendeur/se...

R.S : Quels sont vos hobbies ?

N.D : Comme pas mal d’artistes, j’ai du mal à me définir un hobby, puisque à peu près tout, lectures, sorties, écriture, activités sportives, finit par se retrouver lié à la pratique et la préparation pour mon métier... Mais donc disons que, hors engagement sur une production,  quand j’ai fini mes 3 heures de pratique quotidienne de voix et de musique (basse, guitare, écriture) par jour, j’aime bien danser,  redécouvrir Paris, participer à la vie locale, voir les ami-e-s cher-e-s à mon coeur...

R.S : Merci beaucoup Nathalie.

N.D : Au plaisir, Reynald, merci beaucoup pour votre attention !

Interview de juillet 2017
Top