RSDOUBLAGE
contactez-nous

Florent Chako

• Genres:
Voix Adolescent garçon, Voix Jeune adulte homme
• Tonalité:
Medium
• Langues parlées:
Anglais avec accent non déterminé
• Accents:
Canadien

Doublage

série
2018/....
série
2019/2020
Los Angeles Bad Girls (Commis de nettoyage à sec)
série
2011/2020
Happy Endings (Franklin)
télévision, VOD & DVD
2018
The Domestics (Nailer)
série
2019
Chernobyl (Vasily Ignatenko)
télévision, VOD & DVD
2018
The Domestics (Andrew)
série
2019/....
Coroner (Claude)
télévision, VOD & DVD
2020
télévision, VOD & DVD
2018
My Dinner with Hervé (Assistant d'Aaron Spelling)
télévision, VOD & DVD
2020
série
2019/2020
Los Angeles Bad Girls (College Kid)
série
2019/2020
télévision, VOD & DVD
2020
Arkansas (Stranger)
télévision, VOD & DVD
2020

Formation

2020 Stage caméra avec Sébastien Bonnabel "Collectif du Libre Acteur"
2018 Stage doublage et voice-over "Le Magasin"
2018 Masterclass doublage chanté avec Edwige Chandelier
2013/2016 Cours Florent : théâtre et comédie musicale
2009/2013 Cours de danse classique et modern'jazz avec Katia Seguin
2013 Master pro. Écriture et production audiovisuelle, université Bordeaux Montaigne
2001/2008 Conservatoire de Cognac : théâtre

Assistant montage vidéo

2014 "Baiser d'Encre" documentaire de Françoise Romand

Assistant régie

2012 "Code Lyoko Evolution" série télé jeunesse
2012 "Le Clan des Lanzac" téléfilm de Josée Dayan

Chant & musique

2016/2018 Cours de chant et technique vocale avec Stéphan Roche
Composition chants et musique spectacle "Casse-calebasses"
Pratique du piano, guitare et ukulélé

Courts métrages

2019 "Delta" réalisé par Margaux Bennini
2018 "Neiges d'Antan" réalisé par Florent Chako
2017 "Le Mouchoir" réalisé par Boris de la Higuera
2017 "Les Paniques Sanguines" réalisé par Louis Privat
2015 "Breathe In Breathe Out" réalisé par Sachin Dharwadker
2015 "Ombres Electriques" réalisé par Maxime Martinerie

Spectacles interactifs

2016/2020 "Stitch Live !" (voix de Stitch) Disneyland Paris
2018/2020 "Netflip, la série improvisée" Ligue d'Improvisation de Paris
2019 "Cliquez ici" Cie. Effet Théâtre
2017/2019 "Arrête, tu me fais mal !" Cie. Effet Théâtre
2018 "Match d'improvisation France-Algérie" Ligue d'Improvisation de Paris. Théâtre National Algérien
2017/2018 "Art of Animation" Disneyland Paris
Depuis 2016 Spectacles et formations au sein du groupe Théâtre à la Carte

Télévision

2019 "Petits secrets en famille" (saison 3) Virginie Verrier. TF1
2018 "Les Mystères de l'amour" (saison 17, 2 ép.), Henri Hasbani. TMC
2010 "Victoire Bonnot" réalisé par Philippe Dajoux. M6

Théâtre

2018 "Casse-calebasses, poésie du Pacifique" Selina Tusitala-Marsh. Quai Branly
2018 "Joyeux Noël Chien Pourri" Colas Gutman - mise en scène de Freddy Viau. Grand Point-Virgule
2016 "Souhaite-lui d'être heureuse" création - mise en scène de Frédérique Farina. Vingtième Théâtre
2016 "Patch-Work" création - mise en scène d'Olivier Macé & Brigitte Massiot. Théâtre Nesle
2016 "Les Misérables" Schönberg & Boublil - mise en scène de Frédérique Farina. Cours Florent
2015 "La Petite Molière" J. Anouilh - mise en scène de Stéphane Rugraff. Théâtre de Ménilmontant
2015 "Belle du Seigneur" Albert Cohen - mise en scène de Régine Ménauge-Cendre. Cours Florent
2013 "Farces et Farceurs" Albert Cohen - mise en scène de Jacques Albert-Canques. Bordeaux
2011 "Critique de l'Ecole des Femmes" Molière - mise en scène de Jacques Albert-Canques. Bordeaux
2011 "Corps et Âmes : Shakespeare is Queer" mise en scène de Jacques Albert-Canques. Bordeaux
2010 "Le Banquet" Platon - mise en scène de Jacques Albert-Canques. Bordeaux

Interview

R.S : Bonjour Florent.

F.C : Bonjour Reynald.

R.S : Tu as commencé ta formation de comédien au conservatoire de Cognac. Tu envisageais déjà de "monter" à Paris par la suite ?

F.C : Pas du tout, au début j'ai pensé m'installer sur Bordeaux, pas loin de mes racines charentaises. Paris me paraissait trop grand, trop difficile à vivre.
Puis j'ai travaillé en tant que régisseur sur des tournages à Bordeaux et Angoulême, et quand je disais que je voulais être acteur, on m'a répondu de monter à Paris et ajouter une école sur mon CV. J'ai donc fait mes valises et me suis inscrit aux cours Florent.

R.S : Comment s'est faite ton insertion professionnelle ?

F.C : Pendant ma troisième année en cursus comédie musicale, peu avant Noël j'ai passé une audition pour un spectacle à Disneyland Paris. L'annonce demandait de pouvoir imiter Stitch, pas banal ! Donc j'ai travaillé à m'approprier la voix du petit extra-terrestre bleu, et c'est grâce à ce rôle que je suis entré dans l'intermittence. Emmanuel Garijo, si tu me lis, aloha et merci !

R.S : Tu as fait pas mal d'improvisation. Qu'est-ce que cela apporte à un comédien selon toi ?

F.C : La faculté à se concentrer sur ce qu'on vit dans l'instant présent, dans le lien à l'autre, à faire confiance à nos sensations plutôt qu'à un texte appris par cœur. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si beaucoup des exercices utilisés en improvisation sont issus des méthodes de Stanislavski et de ses héritiers. Lâcher la bride, être concret, à l'écoute et, surtout, s'amuser à déployer notre imaginaire !

R.S : Et comment se passe un match d'improvisation ?

F.C : C'est une véritable rencontre sportive aux allures de parodie : deux équipes qui ne se connaissent pas et vont devoir jouer ensemble, un corps arbitral qui compte les points et siffle les fautes, un MC (maître de cérémonie) et un musicien pour chauffer la salle, des maillots et un décor qu'on appelle la "patinoire" pour reproduire le décorum d'un match de hockey - oui, parce que la discipline nous vient du Canada. C'est le vote du public qui désigne les gagnants et, après le match, charge aux locaux d'offrir un séjour inoubliable à l'équipe invitée ! Il existe de nombreux formats de spectacle d'improvisation, mais le match a ça de spécial qu'il est connu de tous et permet des rencontres extraordinaires. Je garde notamment de fabuleux souvenirs d'un derby France-Algérie avec la Ligue d'Improvisation de Paris et l'équipe des "Drôles Madaires" qu'on a d'abord joué au Théâtre de Ménilmontant, puis à Oran et Alger.

R.S : Comment as-tu commencé à faire du doublage ?

F.C : J'ai suivi un masterclass de doublage chanté avec Edwige Chandelier, puis un stage au Magasin avec Régis Reuilhac, Vincent Violette, Micky Sébastian et Jean Barney. Après la formation, Régis m'a distribué sur des ambiances avant de me donner ma chance sur un récurrent dans la série "Chernobyl".

R.S : Etait-ce une discipline à laquelle tu pensais lorsque tu as décidé de devenir comédien ?

F.C : Oui, et je ne pensais pas que c'était possible. J'ai beaucoup regardé de dessins animés en étant marqué par les voix de Roger Carel, Pierre Tornade, Jean Piat, Richard Darbois, Emmanuel Curtil et tant d'autres, ça m'a toujours fait rêver. Le jour où je travaille avec Thierry Wermuth ou Jean-Philippe Puymartin, je me sentirai comme un gosse !

R.S : Quels sont tes loisirs ?

F.C : J'aime écrire, composer de la musique, dessiner, danser, voyager... Beaucoup d'activités qui se fondent dans le métier d'artiste, en fait. Sinon je suis toujours chaud pour un basket ou une randonnée en montagne. Ado, j'étais passioné de rock, d'astronomie et de mythologie grecque. Qui sait ça fera peut-être un spectacle un jour ?

R.S : Merci beaucoup Florent.

F.C : Merci à toi Reynald !

Interview de novembre 2020
Top