RSDOUBLAGE
contactez-nous

Julien Sibre

Doublage

série
2014/2015
The Knick (Henry Robertson)
film
2017
Sandy Wexler (lui-même)
film
2017
Les heures sombres (John Evans)
film
2016
Ben-Hur (Ponce Pilate)
téléfilm/vidéo
2014
téléfilm/vidéo
2016
série
2017/....
Salvation (Agent Kevin Boyce)
série
2018/....
Das Boot (Schiller)
téléfilm/vidéo
2016
série
2014/2016
Penny Dreadful (Peter Murray)
série
2009/2010
FlashForward (Gabriel McDow)
téléfilm/vidéo
2014
téléfilm/vidéo
2013
Ma famille bien-aimée (Derek Sanders)
téléfilm/vidéo
2012
téléfilm/vidéo
2011
La magie de la famille (Derek Sanders)
téléfilm/vidéo
2010
Un mariage féérique (Derek Sanders)
téléfilm/vidéo
2009
Le Jardin des merveilles (Derek Sanders)
téléfilm/vidéo
2009
Un Soupçon de magie (Derek Sanders)
série
2015/...
Un Soupçon de Magie (Derek Sanders)
série
2016/....
Billions (Rudy)
film
2007
Hot Fuzz (Andy Wainwright)
film
2016
Mine (Tommy Madison)
série
2017/....
Genius (Luc Simon)
série
2017
Gunpowder (Guy Fawkes)
série
2010/2015
Downton Abbey (Anthony Gillingham)
téléfilm/vidéo
2018
téléfilm/vidéo
2016
téléfilm/vidéo
2013
série
2016/....
Private Eyes (Kurtis Mazhari)
série
2015/....
Blindspot (Gord Enver / Rich Dotcom)
série
2010/2014
Covert Affairs (Polygrapher)
série
2009/....
The Listener (Osman 'Oz' Bey)
série
2002/2005
film
2014
Sex Tape (Max)
film
2011
téléfilm/vidéo
2018
série
2012
Hatfields & McCoys (Jefferson McCoy)
film
2018
Black Panther (Everett K. Ross)
film
2017
Ghost Stories (Mike Priddle)
film
2017
Cargo (Andy)
film
2016
film
2016
Whiskey Tango Foxtrot (Everett Ross)
film
2013
film
2013
film
2013
film
2012
film
2003
série
2016/....
StartUp (Phil Rask)
série
2014/....
Fargo (Lester Nygaard)
film
2001
Bandits, Gentlemen braqueurs (Harvey 'Dog' Pollard)
série
2012/....
Elementary (Lucas Bundsch)
téléfilm/vidéo
2013
Anna Nicole : Star déchue (Howard K. Stern)
film
2005
Hostel (Oli)
film
2001
Sex trouble (David Klein)
série
2018/....
The Resident (Dr. Albert Nolan)
téléfilm/vidéo
2011
téléfilm/vidéo
2013
téléfilm/vidéo
2015
Deadline Gallipoli (Charles Bean)
série
2012
Leaving (Hugh)
film
2012
American Pie 4 (Paul Finch)
film
2004
film
2003
film
2001
American Pie 2 (Paul Finch)
film
1999
American Pie (Paul Finch)
film
2003
série
2007
série
2010
The Good Guys (Julius Brown)
série
2016
Rush Hour (Richard Wakefield)
film
2015
Youth (Emissaire de la Reine)
série
2014/....
série
2007/2013
Burn Notice (Eric Kemp)
film
2007
Invisible (Pete Egan)
film
2009
Splice (Gavin Nicoli)
téléfilm/vidéo
2016
Maman 2.0 (Will Martin)
série
2013/2016
Banshee (Mark Franklin)
série
2016/....
Bull (Newhall)
film
2017
La Tour sombre (Ex-Breaker)
film
2017
Kong : Skull Island (Victor Nieves)
film
2012
série
1999/2005
Amy (Rob Holbrook)
film
1998
Phoenix "1998" (Fred Shuster)
film
1999
Elle est trop bien (Zack Siler)
téléfilm/vidéo
2014
film
2011
Anonymous (Gloucester)
film
2014
Jimmy's Hall (Père Seamus)
série
2009/2014
Drop Dead Diva (Drew Prescott)
série
2017
Chicago Justice (Jake Benjamin)
série
2015/...
iZombie (Shane Sheperd)

Formation

1996 "Ecole des enfants terribles" avec Béatrice Agenin, Philippe Lelièvre, Benjamin Ratteau...

Boxe Française (niveau compétition / Champion de France)
Anglais courant (On Stage 1 et 2)
Permis B

Cinéma

2016 "Des nouvelles de la planète Mars" réalisé par Dominik Moll, dans le rôle de Gordon
2009 "L'Autre Dumas" réalisé par Safy Nebbou, dans le rôle de l'Inspecteur Trinquier

Courts métrages

2005"Maestro" réalisé par Cyril Zurbach. Prix du Public au "48h film project 2005"

Mise en scène

2010/2011 "Le repas des Fauves" de Vahé Katcha. Théâtre Michel. Molière de la Mise en scène - Molière de l’Adaptation - Molière de la pièce du Théâtre privé
2009 "La patience des Buffles" d’après le recueil de nouvelles de David Thomas. Manufacture des Abbesses
2003/2009 "Exercices de Style" d’après Raymond Queneau. Café de la Gare - Théâtre du Ranelagh – Théâtre du Lucernaire
1999/2001 "Le Legs" Comédie de Marivaux. Théâtre de Poche Graslin de Nantes - Athletic de Neuilly - Théâtre du Tourtour
1997 "Tchekhov aux Eclats" 3 Comédies en un acte d’Anton Tchekhov. Théâtre du Tourtour - Théâtre de Poche Graslin de Nantes
1994 "Dr Jekyll & Mr Hyde" d’après Robert Louis Stevenson. Théâtre Clavel

Réalisation

2009 "En pleine tête"
2007 "Râ" : Prix du Jury au Short Shorts Films Festival de Tokyo. Meilleur film au "48h film project 2007 – Défi Canon". Meilleur film au 1er Festival Monacology
2006 "Acting Spirit" : Prix du Public au "48h film project 2006"
"Fausses pubs"

Télévision

2007 "Mon voisin" Mini-série réalisé par Alain Zef pour Orange avec Vincent Moscato. Prod : U-Concept
2004 "Gloire et fortune : la grande imposture" réalisé par Pierre de Quatrephage. Prod : B3COM

Théâtre

2010 "Les Fourmidiables" d’après "Les Diablogues" de Roland Dubillard - mise en scène de Hubert Drac. Théâtre du Lucernaire
2008 "Ces Intellos qui refusent la démocratie" d’Après les textes de Saint-Just - mise en scène de Philippe Crubézy. Théâtre de la Tempête
2008 "Les Caves du Vatican" d’Après le roman d’André Gide - mise en scène Thierry Jahn. Festival d’Avignon off
2007 "Larguez les amarres" de Méliane Marcaggi et Karine Dubernet - mise en scène de Rodolphe Sand. Mélo d'Amélie
2007 "Haro sur les gueux" de Bruno Dalimier - mise en scène de J-P. Dumas et Guillaume Clayssen. Théâtre de la Tempête
2006 "L’Oise au Théâtre - Festival Ionesco" mise en scène de Ladislas Chollat
2000 "On ne badine pas avec l'Amour" de A. de Musset - mise en scène de Laurence Etier. Théâtre du Nord-Ouest
2000 "On ne saurait penser à tout" Comédie de A. de Musset - mise en scène de Virginie Dupressoir. Théâtre du Nord-Ouest
1997 "Embrassons-nous folleville" Comédie Musicale d’Eugène Labiche - mise en scène Aurélien Lorgnier. Théâtre du Lucernaire - Théâtre du Tourtour
1997 "Paysage sur la tombe" pièce de Fanny Mentré - mise en scène Elvire Pichard. Théâtre Essaion
1996 "Peau d'âne" Comédie Musicale de H. Drac et F. Peyrony - mise en scène de Renaud Meyer. Théâtre Armande Béjart d'Asnières

Interview

R.S : Bonjour Julien.

J.S : Bonjour.

R.S : Comment avez-vous découvert votre passion pour la comédie ?

J.S : Mes parents étant eux-mêmes comédiens, tout cela m'est venu très naturellement et très tôt. S'ils avaient été bouchers sans doute aurais-je fait de même.

R.S : Vous êtes également réalisateur, metteur en scène... Ce doit être une grande satisfaction de voir ses projets prendre vie ?

J.S : Oui, c'est très émouvant de voir toute une équipe de gens - que ce soit au théâtre ou au cinéma - se plier en quatre pour faire aboutir et exister ce que vous avez dans la tête. Ils mettent en vous une grande confiance et il n'est donc jamais question de baisser les bras ou de se contenter de quelque chose de "moyen".

R.S : Lorsque vous avez reçu des prix pour vos créations, qu'avez-vous ressenti ?

J.S : Un mélange un peu étrange. Une grande fierté, un peu de gêne... et le sentiment énorme que le travail, l'esprit d'équipe, l'abnégation et encore le travail pouvaient faire naître de grandes choses et vaincre l'idée reçue que sans vedette ou grosse production on ne peut jamais aller bien loin. On a prouvé le contraire.

R.S : Comment êtes-vous entré dans le monde du doublage ?

J.S : Mes parents en ont fait pas mal dans les années 80-90 et leurs amis directeurs artistiques sont donc venus voir mes premières pièces (à l'âge de 18-20 ans) et chemin faisant ils m'ont fait faire de petites choses... puis de plus importantes.

R.S : Qu'avez-vous pensé lorsque vous vous êtes retrouvé derrière la barre pour la première fois ?

J.S : Une peur énorme ! Incapable d'aligner deux mots ! J'ai vraiment cru que ce n'était pas fait pour moi et que le travail en amont qui existe au théâtre m'était indispensable. Puis ça s'est arrangé. Heureusement !

R.S : La respiration est très importante pour se glisser dans la peau d'un comédien étranger, n'est-ce pas ?

J.S : En effet, on peut avoir tendance à vouloir lui imposer la nôtre, à vouloir le faire jouer comme nous l'aurions fait si on l'avait tourné... Grossière erreur ! Il faut effectivement se caler dans sa respiration, dans son œil, et ça vient plus ou moins tout seul.

R.S : Suivant les œuvres que l'on double, le confort de travail est différent, notamment dans la rapidité. Est-ce difficile de s'adapter ?

J.S : Au début oui. J'ai commencé sur des 35 comme on dit - des films cinéma - c'est plus facile, on a plus de temps, c'est mieux écrit, les acteurs sont souvent meilleurs... C'est les vacances. La série demande plus de dextérité. Il m'a fallu beaucoup de temps pour m'adapter au rythme de travail.

R.S : Que représente pour vous le mot scène ?

J.S :
Ce pourquoi on fait ce métier.

R.S
:
Quels sont vos hobbies ?

J.S :
Heu... Je sais pas trop... Mais quand on s'amuse autant en travaillant, je ne suis pas sûr qu'on en ait besoin !

R.S :
Merci beaucoup Julien.

J.S : Merci à vous.

Interview d'août 2011
Top