RSDOUBLAGE
contactez-nous

Martine Fontaine

Doublage

cinéma
2017
L'autre côté de l'espoir (Migrin Haastattelija)
série
2016/....
Maigret (Madame Tissot)
série
2011/....
2 Broke Girls (Stacey)
série
2016/....
série
2015
Main basse sur Pepys Road (Maître Strauss)
série
2016/2017
No Tomorrow (Loretta)
série
1999/....
série
2015/....
Blindspot (Claire Dunn)
série
1999/....
série
1997/....
Inspecteur Barnaby (Susan Lennard)
série
2011/....
2 Broke Girls (Janice)
télévision, VOD & DVD
2016
Shimmer Lake (Alison Dawkins)
série
2016/....
série
2012/2017
Longmire (Propriétaire du Magasin)
série
2016/....
This Is Us (Dr. Gail Jasper)
série
2015/....
Patriot (Grand-mère d'Efram)
série
2015/....
Patriot (Inspecteur Lucie Prüm-Waltzing)
série
2019/....
Good Omens (Hortense)
série
2015/....
Blindspot (Melissa)
série
2011/....
Shameless (US) (Aide d'Infirmière)
cinéma
2015
L'Amour par accident (Veuve de McCoy)

Voix

Documentaire
Auction Kings
Documentaire
Bad Girls
Documentaire
Captive
Documentaire
Hardcore Pawn
Documentaire
Les animaux et le sacré: le Bénin
Documentaire
Mag de la science
Documentaire
Metal Hurlant Chronicles
Documentaire
Paris caché
Documentaire
Teen mom
Documentaire
X Factory

Cinéma

"Je grandirai demain" réalisé par Lucas Morales. Atlantik Production
"Savez-vous plater les choux" réalisé par Karine Blanc" Takami Productions, avec Patrick Chesnais, Romane Borhinger...
"Ceci est mon corps" réalisé par Jérome Soubeyrand. Pierre-Loup Rajot Production, avec Marina Tomé, Christophe Alévèque, Jérome Soubeyrand...
"Macadam Baby" réalisé par Patrick Bossard. Alterego Films, avec Arthur Jugnot, Arsène Mosca, Arthur Dupont...
"La stratégie de la poussette" réalisé par Clément Michel. Sombrero Productions, avec Raphaël Personnaz, Charlotte Lebon, Jérome Commandeur...
"Une folle envie" réalisé par Bernard Jeanjean. Les Films du Kiosque, avec Clovis Cornillac, Olivia Bonamy, Jean-François Stevenin...
"Le bal des actrices" réalisé par de Maïwenn. Les Films du Kiosque, avec Charlotte Rampling, Romane Bohringer, Julie Depardieu...
"J'veux pas qu'tu t'en ailles" réalisé par Bernard Jeanjean. Karé/Delante, avec Richard Berry, Judith Godrèche, Julien Boisselier...
"Arrêt demandé" réalisé par Thomas Perrier. Karé Productions, avec Pascal Vincent, Anne Charrier, David Roussel, Clément Michel...
"Désir mortel" réalisé par B. Jeanjean. TelFrance, avec Thierry Desroses, Yves Verhoeven...

Courts métrages

"Par Amour" réalisé par B. Jeanjean
"Chasseur d'hôtel" réalisé par Yvan Gauthier. Canal+
"On a pas tous les jours 20 ans" réalisé par Christophe Restiau - Bonus DVD du film "J'me sens pas belle"

Moyens métrages

"Tu es plus belle que Sharon Stone" réalisé par Fabienne Facco

Télévision

"Les bracelets rouges" réalisé par Christophe Campos. TF1
"Crimes parfaits" réalisé par Lionel Chatton. France 3
"Chefs" (saison 2) réalisé par Clovis Cornillac. France 2
"Commissaire Magellan" réalisé par Lionel Chatton. France 3
"L'Amour à 200 mètres" réalisé par Jean-Luc Mathieu. France 2
"La petite histoire de France" réalisé par Vincent Burgevin. M6
"Q.I." (saison 3) réalisé par Olivier De Plas. 1ère série Orange
"Y'a pas d'âge" réalisé par July Hygreck. France 2, avec C. Brasseur, C. Maura, A. Dombasle...
"Si près de chez vous" réalisé par Vincent Calvet. France 3
"Le jour où tout a basculé" réalisé par Olivier Abid. France 2
"Q.I." (saison 1) réalisé par Olivier de Plass. Orange
"Le chant des sirènes" réalisé par Laurent Herbiet. France 2
"Mes chères études" réalisé par Emmanuelle Bercot. Canal+, produit par Le Kiosque
"P.J . : Effets sonores" réalisé par Claire de la Rochefoucault. France 2

Théâtre

"50 ans ma nouvelle adolescence" de Bernard Jeanjean - mise en scène de l'auteur (en collaboration avec Martine Fontaine) - Seule en scène - Compagnie Siparka. Octobre 2018 au Centre culturel L'Escale de Levallois, Juillet 2018 à la  Manufacture des Abbesses, du 10 janvier au 11 avril 2018 au théâtre des Feux de la Rampe,  sélection Festival 789 - septembre 2017 - théâtre de Nesle - Compagnie Atikva
Le pardon fait aux femmes" de Bernard Jeanjean - mise en scène de l'auteur. Avec Laurent Maurel. Au ciné XIII, sélection Festival des "Mises en Capsules 2017". Compagnie Atikva
"Il y a (trop) longtemps que je t'aime" de Murielle Magellan (Monologue) - mise en scène de Jade Duviquet. Production : Jérôme Martin prod. La Manufacture des Abesses (Paris)
"J'me sens pas belle" de Bernard Jeanjean, adaptation de B. Jeanjean et M. Fontaine - mise en scène de Jade Duviquet. Production : Mise en Lumière. La Manufacture des Abesses (Paris), La Grande Comédie (Paris)
"Duo dégradable" compagnie Traffic d'Ames. Festival d’Avignon off
"Dérapage" Compagnie Traffic d'Ames. Festival d’Avignon off

Interview

R.S : Bonjour Martine.

M.F : Bonjour Reynald, ravie.

R.S : Quel a été votre parcours de comédienne ?

M.F : Mon parcours est assez "multiple". Comédienne mais aussi auteure (de chansons, et scénarios), chanteuse compositrice, ce sont des casquettes qui se passent le relais selon les périodes. La période actuelle est clairement tournée vers la comédie, et particulièrement vers la scène, et le doublage. Après deux ans de cours de théâtre c’est ma rencontre, décisive, avec Bernard Jeanjean, auteur réalisateur, qui m’a amenée à l’écriture (et à bien d’autres choses, mais c’est trop privé. ;-) On a collaboré ensemble sur l’écriture de plusieurs projets de courts et de longs métrages pour le cinéma, dans lesquels j’ai joué. Plus récemment, notre travail commun est plutôt axé vers le théâtre. On a adapté son premier film "J’me sens pas belle" pour la scène. J’ai eu la chance de jouer cette pièce sur la durée, suite au succès qu’elle a rencontré, suivi d’un premier "seule" en scène de Murielle Magellan mis en scène par Jade Duviquet. Jamais j’aurai cru pouvoir faire ça ! Et j’ai fini par me lancer ! Il faut être un peu folledingue pour faire volontairement quelque chose qui fait très peur quand même ;-) mais la joie qu’on en retire, le dépassement de soi, tout ce partage, ça vaut vraiment le coup ! J’ai adoré ça ! Je suis à nouveau seule en scène avec un spectacle toujours de notre cru, "50 ans ma nouvelle adolescence", que je joue régulièrement depuis 1 an et demi. Quand je vois la pêche et l’espoir qu’il donne aux femmes, j’espère le jouer encore longtemps, le titre est évolutif ;-) En parallèle, des tournages pour la TV et le cinéma avec d’autres belles rencontres. Les concerts avec mes chansons sont venus se glisser entre tout ça, une autre manière de partager avec le public. Et puis le plaisir du doublage depuis quelque temps. Voilà à peu près.

R.S : Comment avez-vous débuté dans le doublage ?

M.F : J’avais envie de faire du doublage depuis longtemps. Une première  formation au Magasin m’a permis de me retrouver devant le micro et la barre. En immersion pendant 15 jours intensifs d’approfondissement, fictions et documentaires, dirigée par des directeurs de plateau de haut vol. Je me suis régalée ! J’ai pu me rendre compte que... oui ! Non seulement j’aimais me glisser dans la peau d’un personnage, mais également me fondre dans l’interprétation et l’énergie de l’actrice que je doublais. Se mettre au service des deux, c’est vraiment jubilatoire. Et puis d’autres priorités à ce moment-là ont fait que je n’ai pas pu rebondir juste après le Magasin et profiter de cette formation très intense et riche. Si on ne se lance pas tout de suite après, c’est plus compliqué de démarcher. Plus tard, quand j’ai pu de nouveau me remettre au doublage, j’ai  éprouvé le besoin de refaire une autre formation, mais sur la longueur cette fois, avec un principe d’ateliers ponctuels qui permettrait d’avoir une régularité dans la pratique, et puis de se confronter à la direction de plusieurs directeurs de plateau. J’avais besoin de reprendre confiance, et c’est avec Rhinocéros que je l’ai fait. Cette fois, portée par l’énergie régulière de cette formation, j’ai tout de suite été dans les studios, et ça a vraiment démarré à ce moment-là.

R.S : Est-ce une activité qui vous apporte les mêmes satisfactions que la scène ou la caméra ?

M.F : J’y prends beaucoup de plaisir. Le doublage est un terrain de jeu formidable. Le fait d’aller d’un univers à l’autre, et de se voir confier des rôles plus variés qu’au cinéma où à la TV, est grisant. Il y a quelque chose de la pochette surprise, c’est le plaisir de la découverte, celui de ne rien savoir à l’avance du personnage, et de se lancer sur le moment dans les chaussons d’une actrice qu’on ne connaît pas forcément non plus. C’est le royaume du moment présent, j’adore !

R.S : D'ailleurs, puisque vous avez l'expérience de la scène, de la caméra et du micro, y a-t-il un "lieu" de comédie qui a votre préférence ?

M.F : Les 3 domaines s’enrichissent mutuellement et m’apportent des plaisirs différents, mais la scène reste pour moi un endroit magique. C’est celui du moment unique, du one shot,  du sans filet, et  surtout celui où tout-à-coup on rencontre le public, on respire avec lui. C’est à chaque fois un grand moment de partage. Et pas un soir ne ressemble à un autre. C’est un autre style de pochette surprise. ;-)

R.S : A vos yeux est-ce que le doublage est un mal nécessaire ou peut-il au contraire être une valeur ajoutée ?

M.F : Un mal nécessaire tant qu’on ne comprendra pas toutes les langues ;-)  et une vraie valeur ajoutée quand je pense à l’impact qu’ont eu sur moi les voix françaises de mon enfance, et adolescence. Entre autre fan d’"Amicalement votre" à l’époque, Michel Roux restera pour moi la voix de Tony Curtis, tout comme Claude Bertrand la voix de Roger Moore.

R.S : Quels sont vos loisirs ?

M.F : Passer du temps avec ceux que j’aime, faire des randonnés en pleine nature, nager, s’asseoir dans une salle de cinéma ou de théâtre, avec l’excitation de la découverte, chanter, danser, créer, enfin tout ce qui procure de la joie en gros.

R.S : Merci beaucoup Martine.

M.F : Merci à vous Reynald, vraiment ravie.

Interview de décembre 2018
Top