RSDOUBLAGE
contactez-nous

Antoine Fonck

Doublage

série
1999/....
série
1999/....
cinéma
2011
Super 8 (Cary)
série
2005/....
Supernatural (Bobby Singer jeune)
cinéma
2018
télévision, VOD & DVD
2014
télévision, VOD & DVD
2011
Le Mur de l'humiliation (Eric Hillridge)
série
2011/....
série
2009/....
Modern Family (Manny Delgado)
série
2008/2013
Fringe (Matthew Mitnovitz)
série
2012/2014
Revolution (Calvin Horn jeune)
cinéma
2010
Le Secret de Charlie (Sam St. Cloud)
série
1999/....
télévision, VOD & DVD
2011
Noël au Far West (Christopher Davis)
Arthur
animation
2017
Ernest "Création de voix"
animation
2011
Wilson, le train rouge
animation
2008/....

Chant

2006/2007 Soprano
Comédie musicale, variétés

Clips

2013 "Matty Groves - Moriarty" réalisé par Loo Hui Phang, dans le rôle du valet

Comédies musicales

2008 "Le soldat Rose" (Louis Chédid) Gilles et Corinne Benizio (Shirley et Dino)
Joseph, le petit garçon (Prix meilleure comédie musicale aux globes de cristal 2008)
Tournée en province et Palais des Congrès
2007 "Le soldat Rose" (Louis Chédid) Gilles et Corinne Benizio (Shirley et Dino)
Joseph, le petit garçon (Prix meilleure comédie musicale aux globes de cristal 2008)
Casino de Paris et tournée en province

Courts métrages

2014 "Un mort sur le trottoir" réalisé par David Dargaut - Davy Roux
2009 "La crise écologique durable" réalisé par Philippe Chanel et Eric Valli
2009 "Pour le meilleur" réalisé par Coralie Baroux Péronne

Etudes

2017/2018 Paris I - Pantheon Sorbonne Licence L2 Cinéma
2017 Licence L1 Cinéma (validée en 1 semestre)
2016 Licence L1 LEMA (Lettres Editions Media Audiovisuel), S1
2015/2016 Baccalauréat L - option Langues et Cinéma Audiovisuel, mention TB

Langues

Français (maternelle)
Anglais (bilingue)
Allemand (lu/parlé)
Espagnol (lu/parlé)
Japonais (lu ou parlé)
Suédois (lu ou parlé)
Russe (lu ou parlé)

Musique

2010/2017 Guitare acoustique / électrique

Sports

Niveau compétition : Boxe anglaise - Boxe thaïlandaise - Free Fight
Niveau bon : Badminton - Basket-Ball - Kung-Fu - Skateboard
Niveau moyen : Boxe chinoise - Football - Tennis
2016 Obtention du BMF1 et préparation au BMF - Enseignement de la boxe Thaï
2010/2018 Muay-Thaï en compétition au Mantis Boxing Club de Port-Marly (+ Kung-Fu, Boxe anglaise, Pancrace...) Elu Sportif de l'année 2015 à Port-Marly (78) en boxe Thaï. 3ème dans sa catégorie aux Championnats de France et à la Coupe de France de Boxe Thaï
2013/2015 Surf

Télévision

2015 "Famille d'accueil - Sous emprise" réalisé par Stéphane Clavier, dans le rôle de Loïc
2012 "Main courante" réalisé par Jean-Marc Thérin, dans le rôle de Dylan
2010 "Doc Martin) (ép. 1, 3, 5 et 6) réalisé par Jean-Michel Fagès, dans le rôle d'Antoine
2009 "Pas de politique à table" réalisé par Valérie Minetto, dans le rôle d'Etienne
2008 "Le village français) réalisé par Philippe Triboit, dans le rôle de Mickaël
2007 "C'est mieux la vie quand on est grand" réalisé par Luc Béraud, dans le rôle de Manu, dit Courgette. Nomination Jeune Talent prix Télépoche
2009 "Petites Stars, le grand soir" prime time en direct - Interprète de "Un autre monde" TF1

Web-séries

2017 "Les Chicons" réalisé par Mike Zonnenberg, dans le rôle de Paul

Interview

R.S : Bonjour Antoine.

A.F : Bonjour Reynald ! :)

R.S : Tu as commencé ta carrière de comédien à 9 ans, comment cela s’est-il passé ?

A.F : J’ai commencé en tant que figurant dans quelques films avant d’être choisi en tant que premier rôle dans le téléfilm "C’est mieux la vie quand on est grand". Ce fut un travail exigeant mais tellement enrichissant ! Je suis tombé sous le charme de la comédie dès lors. Et rapidement, faisant preuve de persévérance en allant à chaque casting qui m’était proposé, j’ai eu la chance d’avoir des expériences artistiques incroyablement diverses, dont le doublage.

R.S : Tu es chanteur également, quel souvenir gardes-tu de la comédie musicale "Le soldat Rose" ?

A.F : Oui ! J’ai d’ailleurs aussi participé à une émission de chant sur TF1 quand j’étais beaucoup plus jeune (“Petites Stars, le grand soir”). Aujourd’hui je chante pour mon compte, à la guitare. Chanter est un plaisir, et un exercice utile pour le doublage, surtout concernant la gestion du souffle. “Le soldat Rose” a été une expérience réellement formidable pour moi. Je n’en garde que des bons souvenirs. L’expérience d’une troupe, d’une tournée, d’un public dont l’oeil muet vous incite à chercher au fond de vous même le courage de vous livrer, de vous libérer : de jouer la comédie.

R.S : Y a-t-il pour toi une différence entre le fait de jouer la comédie devant une caméra et celui de la jouer devant une bande rythmo ?

A.F : Bien sûr. Je pense que le regard mécanique de la caméra a une forte influence sur le jeu d’acteur. Il est même difficile de comparer les deux tant les différences sont grandes. Jouer la comédie “dans le vide”, au sein d’un studio, derrière une barre et face à un micro, a été une expérience totalement déroutante au début, mais j’ai appris jeune, et rapidement, à l’aide de généreux directeurs et directrices artistiques qui m’ont aidé au fur et à mesure. Et j’apprends évidemment toujours aujourd’hui dans l’optique de parfaire ma technique encore et encore, afin de m’épanouir pleinement dans ce merveilleux métier.

R.S : Que t'apporte le doublage par rapport aux autres branches de la profession ?

A.F : Je dirais que le doublage apporte d’abord cette sorte de soulagement de ne pas prêter attention du tout à son aspect physique, et au contraire de tout focaliser sur sa voix. Il est aussi fascinant de se dire qu’on rentre presque littéralement dans la peau d’un personnage à l’écran, complètement immergé par l’action, et imitant inconsciemment le moindre de ses gestes (passant au passage pour des fous aux yeux de certains). J’éprouve vraiment un immense plaisir en doublant.

R.S : Tu es très sportif, est-ce pour toi aussi important que de jouer la comédie ?

A.F : Je pense qu’il s’agit d’un équilibre. Je n’ai jamais vraiment réfléchi à un ordre d’importance entre les deux puisque jusqu’ici j’ai très bien pu les allier ensemble en faisant preuve de volonté. Le sport m’apporte beaucoup, et je dirais qu’il participe à mon énergie et à ma pugnacité tant dans le doublage que dans ma vie de tous les jours. Il en va de même pour la discipline que j’ai acquis dans les arts martiaux, qui fait que j’écoute beaucoup les conseils, et que je n’ai aucun problème à être critique envers moi-même.

R.S : As-tu pu exploiter professionnellement le fait de parler plusieurs langues ?

A.F : Pas encore. Cependant, je trouve que c’est très bénéfique pour la prononciation ainsi que l’exploration de toute les capacités de l’appareil vocal humain. Je trouve amusant par exemple de m’efforcer à prononcer une sonorité complètement étrangère à notre langue française le plus parfaitement possible. Au final, même si ce n’est pas le premier but recherché lorsque j’apprends des langues, cela me donne un plus grand contrôle sur ma voix.

R.S : Quels sont tes loisirs ?

A.F : J’en ai tellement ! Le cinéma, les sports de combat, la musique, la philosophie, l’astronomie, les jeux vidéos... Souvent j’ai l’impression d’être une sorte d’éponge toujours émerveillée face à ce que la vie propose ahah, et j’adore apprendre.

R.S : Merci beaucoup Antoine.

A.F : Un grand merci à toi aussi, Reynald.

Interview de mars 2018
Top