RSDOUBLAGE
contactez-nous

Stéphan Imparato

Doublage

série
2003/....
cinéma
2013
Machete Kills (Bartender Carlos)
série
2011/....
Shameless (US) (Flic du Campus)
série
2010/....
Strike Back (Brendan)
série
1981/....
Un Cas pour Deux (Rocky Schäfer)
série
2013/....
série
2011/....
série
2011/....
Shameless (US) (Cassius)
série
1999/....
série
1999/....
New York Unité Spéciale (Steven Hartley)
série
2009/2015
The League (Employé du magasin de chaussures)
télévision, VOD & DVD
2017
I'm Coming for You (Rock Ramirez)
série
2010/2013
The Glades (Manny)
série
2013/....
série
2006/2013
Dexter (Ed Hamilton)
série
2013/....
Mom (Danny)
série
2010/....
Blue Bloods (Agent du FBI Anthony Cook)
série
2010/....
série
2017/....
McMafia (Carl)
série
2011/2018
Once Upon a Time (Mr. Clark)
série
2011/2015
Revenge (Richard)
série
2013/....
Brooklyn Nine-Nine (Dr. Martins)
série
2013/2016
Mistresses (Andre Breitling)
série
2017
Chicago Justice (Russell Evans)
cinéma
2013
Machete Kills (lui-même)
série
2005/....
Esprits Criminels (Agent Matt Lopez)
cinéma
2017
série
2014
Rush (US) (Jeremy)
série
2016/....
Luke Cage (Bailey)

Formation

2011 Formation de l’acteur aux techniques du doublage et aux enregistrements multimédias, Les Séraphins
2008 L’intimité filmée du personnage, Mediane
2004 Cours Daniel Langlet, l’échange acteur/réalisateur
2002/2003 Cours Andréas Voutsinas -Lee Strasberg
2000 Cours Daniel Langlet, La construction du personnage
2002/2004 Cours de chant, conservatoire de Savigny-sur-Orge
1995 Stage de Commedia dell’arte, dirigé par Christophe Paty
1995 Ecole Parenthèses dirigée par Lucien Marchal – cours avec Jacques Lassalle, Dominique
1992/1994 Valadié, Elisabeth Chailloux, Bruno Herbulot, Jérôme Enrico

Cinéma et Télévision

2014 "Le monde merveilleux d'Henri Honore Mandalaire" dans le rôle Fernando
2013 "F2014" réalisé par Frédéric Auburtin, dans le rôle de l'officiel Coca-Cola
2013 "Clem" réalisé par Joyce Bunuel
2012 "Si près de chez vous : Une relation inacceptable" réalisé par Fabrice Groix. France 3
2012 "Le jour où tout a basculé : Mon mari me trompe malgré lui" réalisé par P.F. Brodin. France 2
2012 "Au nom de la vérité : Double jeu" réalisé par Camille Nahum. TF1
2012 "Le jour où tout a basculé : La fan" réalisé par Thierry Boscheron. France 2
2011 "God of carnage" réalisé par Roman Polanski, d'après Yasmina Reza
2005 "Brevet des collèges" réalisé par e-net, DVD pédagogique
2005 "Le journal des sciences" présentateur pour une émission scientifique, net
2004 "Trois pères à la maison" réalisé par Stéphane Kappés. France 2

Courts métrages

2014 "La cave" réalisé par Stéphan Imparato, dans le rôle de Béhé
2013 "Pan !" réalisé par Kantin Uriel
2013 "Ecce Mulier (L'enfer) réalisé par Vanessa Pavié-Crottier
2012 "Le coach" inspiré du film de Olivier Doran
2012 "Closer strip" inspiré du film de Mike Nichols
2012 "So lovely" inspiré du film de Nick Cassavetes
2010 "Le professionnel" réalisé par J.F. Szczepanek & Stéphan Imparato
2008 "Everybody needs somebody" réalisé par Christophe Averlan
2008 "La brosse à dents de l'amour" réalisé par J.F. Szczepanek
2008 "La où je pense" réalisé par Bénédicte Portal. Collection Canal+
2007 "Cellule identité" réalisé par Stéphane Kappés. Série M6
2006 "Pour un oui ou..." réalisé par Etienne William, d'après Nathalie Sarraute
2005 "Un mensonge de l'esprit" de Paul Pastor, d'après Sam Shepard, court métrage de Paul Pastor
2003 "UP" réalisé par Hervé Tostivint

Langues

Anglais (lu, parlé, bon niveau)
Allemand (scolaire)

Moyens métrages

2017 "CallBack" réalisé par Sébastien Bihi
2015 "Phobias" réalisé par Sébastien Bihi

Publicités

2010 "Rothschild" Photo magasine

Sports

Football, natation, golf, tennis, escalade

Théâtre

2018/2020 "Le gros diamant du prince Ludwig" d'Henry Lewis, Jonathan Sayer & Henry Shields - mise en scène de Gwen Aduh. Le Palace
2013/2014 "Soum, l'ami des fantômes" de Denis Lefrançois. Ayoye
2008/2012 "Mousse la frousse" de Denis Lefrançois. Théâtre Astral & tournées
2007/2009 "Theatro" création de Stavros Bratsiotis - mise en scène de l'auteur. Théâtre Essaïon & Aktéon
2006/2010 "Le robot de toc" de Denis Lefrançois - mise en scène de l'auteur. Théâtre Astral
2006 "Pour un oui ou pour un nom" de Nathalie Sarraute - mise en scène de E. William. Théâtre A Part
2005 "Le gibier de potence" de G. Feydeau - mise en scène de Lionel Fernandez. Théâtre du Nord-Ouest
2004 "Un imbécile" de Pirandello - mise en scène de L. Fernandez. Théâtre du Nord-Ouest
2001 "Jours d'été" de Pascale Kukawka - mise en scène de Marc Delaruelle. Studio théâtre de la comédie Française
2000 "La vie à deux" de Dorothy Parker - mise en scène d'Isabelle Mouton. Actéart
1996 "Le legs" de Marivaux - mise en scène de Valérie Delbore. Espace Wilson
1996 "Roméo et Juliette" de W. Shakespeare - mise en scène de J.P. Albe. Théâtre Corot
1995 "Ruy Blas" de Victor Hugo - mise en scène de J.P. Albe. Théâtre Corot

Web-séries

2017 "Unknown Movies"

Autres activités

2012/2013 Met en scène, "Black-Out" pièce librement inspirée de "Douze hommes en colère" de Réginald Rose avec le Théâtre à Malice
2011 Enseigne et met en scène la compagnie "Théâtre à Malice"
2010 "Le malade imaginaire" Assistant à la mise en scène, ECLA théâtre avec Daniel Leduc
Monteur vidéo, Final Cut Pro, Avid, Motion

Interview

R.S : Bonjour Stéphan.

S.I : Bonjour Reynald.

R.S :
Quel a été votre parcours de comédien ?

S.I : J'ai été formé par l'école de Lucien Marchal "Parenthèses". Puis j'ai continué à me former auprès de Daniel Langlet et Andréas Voutsinas, ancien partenaire de Lee Strasberg. Le théâtre a été ma première raison de faire ce métier et j'ai travaillé dans de nombreux projets théâtraux. Le théâtre jeune public compris. Le cinéma et "l'image" m'ont très vite happé. J'ai enchainé différents courts métrages et depuis je réalise aussi mes propres films car la technique et le langage cinématographique me permettent une autre facette créative.

R.S :
Aviez-vous dès le départ le désir de prendre une direction particulière ?

S.I :
Non pas une direction particulière mais l'envie d'exercer ce métier et d'explorer ses multiples possibilité d'expression. C'est la création qui a toujours été moteur chez moi. La création et l'expression oui, je crois, sont ce qui jalonnent mon parcours.

R.S :
Les différentes façons d'exercer votre métier vous apportent certainement des plaisirs différents ?

S.I :
Le plaisir, sous ces différentes formes d'expression, reste le même à chaque fois. C'est d'ailleurs plus une sensation de bien être, d'équilibre qu'un plaisir, qui reste parfois plus égoïste que communicatif. Ce métier est une manière de se sentir vivant. De se sentir exister. Le sentiment de partager avec les autres, et dans le processus créatif, et dans la finalité du projet avec un public. Etre avec les autres. Et oui au final c'est un plaisir qui en découle. Et même de l'amour.

R.S : Vous avez également fait de la mise en scène, pouvez-vous en parler ?

S.I : La mise en scène est entrée naturellement dans mon parcours.  L'envie de mettre en place, de diriger un comédien, d'aiguiller, de rechercher, de transmettre, d'échanger pour monter un spectacle ou créé un film est un prolongement de mon  travail de préparation que j'effectue en tant qu'acteur.  C'est un travail qui réclame énormément d'énergie mais tellement, tellement riche et formateur.

R.S : Comment avez-vous débuté dans le doublage ?

S.I : Bien avant de faire ce métier, j'ai été gamin bercé par les grandes voix du doublage : Roger Carel, Francis Lax, Jacques Balutin, Micheline Dax, Michel Roux... Puis d'autres ensuite : les voix de De Niro, Pacino, Costner, Willis...  Comme j'adore leur travail, je me suis vite rendu compte du travail exceptionnel qu'effectuaient les acteurs qui les doublaient. J'ai voulu connaître et découvrir ce travail de "doubleur". J'ai fréquenté les studios d'enregistrement pour faire mes premières armes. Les rencontres et les affinités naturelles ont fait le reste.

R.S :
Qu'est-ce qui vous plaît dans cet exercice ?

S.I :
C'est une chose assez incroyable que de mettre son corps, son cœur, sa technique d'acteur dans sa voix. De s'imprégner de l'acteur qu'on double pour en faire jaillir une partie de soi. Rien que dans la voix. Le doublage est un terreau de création et encore une fois c'est ce qui me fait vibrer. Et puis on parlait tout à l'heure des plaisirs, là c'est un plaisir immédiat : on enregistre et on voit, on entend un film presque fini.

R.S :
Comment voyez-vous la suite de votre carrière ?

S.I
:
La même chose que maintenant mais en mieux ! Plus sérieusement, le théâtre sera toujours présent dans ma carrière. La scène est importante. Elle est ancrée en moi. Mais mes projets immédiats sont tournés vers la réalisation et le cinéma. J'ai quelques films sur le grill.

R.S : Quels sont vos hobbies ?

S.I :
La musique, la lecture, bricoler, l'informatique, les échecs, rêver, imaginer.

R.S : Merci beaucoup Stéphan.

S.I
:
Merci à vous Reynald.

Interview de janvier 2015

Top