RSDOUBLAGE
contactez-nous

Julie Carli

Doublage

cinéma
2006
Pénélope (Wanda)
cinéma
2008
série
2011/....
American Horror Story (Pembroke / Cecily Pimbrooke / Dr. Miranda Crump)
télévision, VOD & DVD
2012
Le lycée de la honte (Principal Jenkins)
série
2014/....
Murder (Juge Corrine Stefano)
série
2013/2015
The Millers (Sunni)
série
2012/2013
Dr Emily Owens (Dolores)
série
2005/2017
Bones (Caroline Julian)
série
2004/2008
Boston Justice (Mrs. Owens)
cinéma
2008
Phénomènes (Mrs. Jones)
série
2014/2016
Les Mystères de Laura (Brenda Phillips)
série
2009/2016
The Good Wife (Veronica Loy)
série
2011/2016
Switched (Adriana Vasquez)
cinéma
1999
série
2010/....
Blue Bloods (Mrs. Goldfarb)
série
2018/....
For the People (Tina Krissman)
série
2016/....
DC's Legends of Tomorrow (Kendra âgée)
série
2014/....
Madam Secretary (Mary Campbell)
série
2009/2015
Nurse Jackie (Gloria Akalitus)
série
1999/....
New York Unité Spéciale (Warden Lucille Fenton)
cinéma
2009
Escapade fatale (Earth Momma)
série
2012
série
2008/2012
Flashpoint (Daniela)
série
2006/2013
30 Rock (Martha)
cinéma
2015
Born to Be Blue (Vera Baker)
série
2011/2018
New Girl (Sténographe)
série
2014/2016
Penny Dreadful (Dr. Seward / Joan Clayton)
série
2011/....
Les Bracelets Rouges (Mme Herminia)
série
2011/....
Homeland (Grand-mère)
série
2002/2009
Monk (Mrs. Sheckman)
télévision, VOD & DVD
2013
série
2005/2012
Weeds (Shelby Keene)
série
2007
télévision, VOD & DVD
2010
Psychosis (Madame Kessler)
série
2010/....
Blue Bloods (Molly Griffin)
télévision, VOD & DVD
2012
série
2011/2014
The Killing (US) (Helen Marek)
cinéma
2007
Goodbye Bafana (Joyce Barnard)
cinéma
2013
Admission (Susannah)
série
2015/....
Grace and Frankie (Frankie Bergstein - Saison 5)
série
2011/2018
New Girl (Responsable du musée)
télévision, VOD & DVD
2010
Le courrier de Noël (Sally Covington)
série
2004/2008
Boston Justice (Nancy Murr)
Filou
animation
2000
la mairesse du village
animation
2005
les petits garçons
animation
1999
les sorcières
animation
1999
Petite sœur Helena
animation
1994/2004
Sorcière Camomille
animation
1994/2004
toutes les mères
animation
1999

Voix

Commentaire
Guyanne (Arte)
Commentaire
Il nuovo sacher
Commentaire
La France Black-blanc-beur (Arte)
Commentaire
Réunion (Arte)
Narration
Les pierres de Gaza (France 2)
Publicité
IBM (Télé)

Formation

Ecole Robert Hossein à Reims
Stage Sylvie Feit Le comédien et la synchro   

Radio

Radio Notre Dame : "Mère Thérésa" dans le rôle de Mère Théresa (15 épisodes)

Télévision

"Les fiancés du rhône" réalisé par Cl. Othnin Girard
"Le  dialogues des  Carmélites" réalisé par P. Cardinal, dans le rôle de sœur anne
"Un manteau de chinchilla" réalisé par Cl. Othnin Girard
"Grossesse de Mme Brach" réalisé par JR. Cadet
"La 13ème voiture" réalisé par A. Bonnot, dans le rôle de Ginette
"Inspecteur mène l'enquête" réalisé par Cl. Ferraro, dans le rôle de la bonne
"5 dernières minutes" réalisé par Cl. Loursais, dans le rôle de la laborantine
"Il faut marier Julie" réalisé par Marc Marino, dans le rôle de la serveuse
" Les Cordier, juge et flic : 36.15 Lolita" réalisé par A. Bonnot, dans le rôle de la prostituée
"Un jour avant l'aube" réalisé par J. Ertaud, dans le rôle de Solange
"Mme  la Proviseur" réalisé par A. Bonnot, dans le rôle de l'inspectrice
"Femme d’honneur" réalisé par Alain Bonnot, dans le rôle de l’œnologue
"Les Yeux de Virgile" réalisé par Williams Crespin, dans le rôle de la maman de Virgile

Théâtre

"L'île des esclaves" mise en scène de Marc Spilman, dans le rôle de Cleantis
"Magie rouge" mise en scène de M. Vitipons, dans le rôle de Martine
"Maïakovsky" (montages poèmes) mise en scène de Bruno Carlucci
"Les deux orphelines" mise en scène de J.L Martin Barbaz
"Les histoires de l'oncle Jacob" mise en scène de J. Kraemer, dans le rôle de Rachel
"La nuit des Papillons" mise en scène de C. Levy, dans le rôle d'elle
"Déménagement" mise en scène de J. Kraemer
"Mariane attend le mariage" mise en scène de J.P Wenzel, dans le rôle de Marianne
"Dorénavant" mise en scène de J.P Wenzel
"La caravane des poètes" mise en scène de C. Levy, dans le rôle de Jamila
"Le mariage de Poucet" mise en scène de F. Timmerman, dans le rôle de Poucet
"Propriété condamnée" mise en scène de Jehel Moha
"Hommage à ABdel Kader" mise en scène de C. Levy
"Femme entre parenthèses" mise en scène de C. Marié, dans le rôle de Jeanne
"Une femme, Louise Michel" mise en scène de Stephane Gildas

Interview

R.S : Bonjour Julie.

J.C : Bonjour Reynald.

R.S : Comment vous est venue votre envie de devenir comédienne ?

J.C : Très jeune... C'est Lafontaine qui m'a beaucoup inspirée en premier. J'adorais interpréter ses textes et ses personnages. A chaque fois qu'il y avait récitation les instits me faisaient passer dans les classes pour que les élèves assistent à mon "petit spectacle" comme elles disaient. Et par la suite dès qu'il y avait projet de théâtre, j'en étais.

R.S : A vos débuts, aviez-vous une idée bien précise sur l'orientation de votre carrière ?

J.C : Non, rien n'était précis dans mon esprit à proprement parler. J'ai débuté en intégrant le théâtre école de Robert Hossein. Je n'ai pas beaucoup rencontré le bonhomme mais j'admirais son talent, sa générosité et son courage. Je garde de cette année de pensionnat à Reims de très beaux souvenirs. Ce qui me fascinait dans ce métier et qui me fascine encore aujourd'hui c'est ce pouvoir qu'ont les artistes de transmettre un savoir, d'ouvrir des consciences, de provoquer le rire, les larmes. C'est magique.

R.S : Lorsque vous êtes sur scène, devant une caméra ou un micro, avez-vous le même plaisir au moment de jouer ?

J.C : Non. A mes yeux il s'agit de trois modes de communication. Sur scène vous êtes en contact avec le public, vous l'entendez réagir, rire, pleurer. Vous savez si vous captez son attention, si vous êtes vraie. A l'image, vous êtes avec vos partenaires, ou seule face à la caméra, vous savez ce que vous avez ressenti, mais vous ne pouvez pas savoir comment vous serez perçue par le public. Question de prise de vue, d'image, de son, de beaucoup de choses. En doublage, on ne vous demande pas d'avoir une interprétation personnelle.

R.S : Comment êtes-vous venue au doublage ?

J.C : J'ai eu la chance de rencontrer une première Grande Dame. Marianne Dubos. C'est elle qui m'a permis d'appréhender ce métier et d'accéder à de jolis personnages avec la complicité de Régis, son mari, et leur fille Mélody qui n'hésitaient pas à me donner des petits conseils judicieux pour améliorer mon travail. Une histoire de famille. J'ai adoré cette ambiance. Ensuite j'ai rencontré une deuxième Grande Dame, Catherine Le Lann. Elle fait partie de ces directeurs artistiques qui offrent aux comédiens inconnus la possibilité d'accéder à ses plateaux. Grâce à elle j'ai beaucoup évolué. Je ne peux pas citer tous les DA avec qui j'adore travailler, je le regrette, mais chacun et chacune m'apportent un plus, c'est ça qui est formidable dans ce métier. On apprend toujours et encore. Ce métier est fait de rencontres des plus enrichissantes.

R.S : Quels souvenirs vous ont laissés vos premiers pas dans les studios ?

J.C : Mon premier enregistrement, je ne me souviens plus dans quel studio, quel DA, tant la peur m'a paralysée, je sais seulement que j'étais pétrifiée derrière cette barre. A la fin de l'enregistrement, le DA semblait satisfait, mais l'ingénieur du son me dit tout à coup : "Est ce que tu peux refaire sans donner des coups dans la barre ?". Je ne touchais pas la barre, c'était mon cœur qui battait à 300 pour cent.

R.S : Vous arrive-t-il de ne pas être en accord avec le directeur artistique ?

J.C : Non, jamais je n'ai vécu une telle situation. Le DA connaît le film nous pas toujours, alors il sait de quoi on parle.

R.S : Avez-vous des souvenirs de comédienne que vous aimeriez partager ?

J.C : Mon dernier spectacle au théâtre. Une femme, Louise Michel. Je crois que c'est un des moments les plus forts de ma vie professionnelle jusque là. Mais je voudrais rendre hommage à Stephane Gildas le metteur en scène qui nous a quittés récemment. Ensemble nous avons fait un travail remarquable. Je dis remarquable, car le public ne l'a pas démenti. Bien entendu les spectateurs connaissaient Louise la révolutionnaire mais, grâce à ce spectacle, ils ont apprécié et découvert aussi une femme, une poétesse, une institutrice, une amoureuse de la vie... Une grande humaniste dotée d'un humour incroyable et d'un courage exceptionnel. Une femme qui a marqué l'histoire et qui l'a fait évoluer surtout. A la fin du spectacle certains couples venaient embrasser Louise Michel. J'étais très émue et vraiment très fière. Je n'étais plus comédienne. J'étais Louise Michel un court instant de ma vie.

R.S : Quelles sont vos autres passions ?

J.C : La principale : écrire... J'ai une passion pour les mots. Ils sont tellement précieux. On peut leur faire dire ce que l'on veut. Les faire résonner à sa guise. Les mettre en colère, les rendre drôles, tristes... Enfant je collectionnais les mots les plus rares, ceux que mes camarades de classe ne connaissaient pas, et je les inscrivais sur un petit carnet. J'ai abandonné mon carnet, mais j'ai toujours cette même passion. J'adore écrire, jouer avec les mots.

R.S : Merci beaucoup Julie.

J.C : Merci à vous Reynald. Bravo pour votre site. Quel boulot !

Interview de janvier 2014
Top