RSDOUBLAGE
contactez-nous

Anatole Yun (Thibault)

Doublage

cinéma
2001
Rap Game (Bugsy)
cinéma
2003
Biker Boyz (Philly)
série
2010/2013
Treme (lui-même)
série
2009/2011
V "2009" (Dr. Maeta)
série
2007/2012
série
2015/2018
12 Monkeys (Oliver Peters)
série
2013/2015
Under the Dome (Ben Drake)
série
2009/2017
Vampire Diaries (Charlie)
série
2007/2015
cinéma
2015
cinéma
2012
Joyful Noise (Mr. Hsu)
cinéma
2009
A Serious Man (Clive Park)
cinéma
2002
Photo obsession (Yoshi Araki)
série
2008/2013
série
2014/2015
Looking (Owen)
série
2015/2019
série
2010/....
Hawaii Five-0 (Sang Min)
cinéma
2010
Conviction (Huy Dao)
série
1973/....
cinéma
2012
Chronicle (Wayne)
télévision, VOD & DVD
2018
télévision, VOD & DVD
2010
série
2012/2019
Veep (Danny Chung)
série
2011/2015
Revenge (Eli James)
cinéma
2012
Bait (Steven)
série
2015
Battle Creek (Danny)
série
1973/....
série
2006/2014
Enquêteur malgré lui (Charles Lucas)
télévision, VOD & DVD
2003
série
2010/2015
Parenthood (Keith Dotson)
cinéma
2013
série
2013/....
cinéma
2010
Outrage (Flic)
série
2009/....
The Listener (Jackson Flynn)
cinéma
2012
série
2007/2012
Gossip Girl (lui-même)
cinéma
2011
Source Code (le gars aux lunettes d'aviateur)
cinéma
2008
Appaloosa (Chin)
cinéma
2010
cinéma
2016
Money Monster (Won Joon)
cinéma
2008
série
2010/2013
Virgil
animation
2015/...

Voix

Institutionnel
Soflog
Publicité
Subway
Voice-over
MTV (Programme divers)

Formation

2011 Formation AFDAS – CEFPF. Le scénario
2008 Formation AFDAS Camera Scola. Tourner en HDV et montage vidéo sur Final cut pro
2004 Mise en place d’une association d’artistes - Atipik Production. Pour création d’œuvres théâtrales et cinématographiques. www.atipikproduction.com
2002 Cours technique de la compagnie du Mystère Bouffe
2003 Travail sur l’escrime, le chant, la danse, la pantomime et l’acrobatie
2002 Atelier théâtral en Commedia Dell’arte
2003 Intervenant : comédiens de  la compagnie du Mystère Bouffe dirigé par Carlo Boso. Improvisation, jeu avec le masque, séances de travail publiques sur tréteaux
2002 Cours d’art dramatique à Coté cour
2003 Interprétation, méthode Actor studio
2001 Cours d’art dramatique au cours Florent
2002 Intervenant : Vytas Kraujelis. Technique vocale, interprétation, mise en scène, travaille d’écriture

Cinéma

2012 "Le capital" réalisé par Costa Gavras, dans le rôle du major d’homme
2012 "Le cœur des hommes 3" réalisé par Marc Espositos, dans le rôle du buraliste

Télévision

2015 "Les Mystères de l'amour" (3 épisodes) dans le rôle de Kim. TMC
2015 "Scènes de ménages" réalisé par Luc David. M6
2012 "2G" programme pilote avec David Strajmayster
2011 "Interpol : La dame de trêfle" (Episode 13) dans le rôle de Yong Jun. TF1 production
2007" Joséphine Ange Gardien : profession menteur" dans le rôle du serveur
2006 "Pierre 41" (Docu fiction) dans le rôle d'Eric Wong. La Parisienne d’image
2006 "La taupe" réalisé par Vincenzo Marano, dans le rôle de Cung. Les films de l’astre
2005 "Léa Parker : Chinatown" (Episode 20 saison 2) réalisé par Olivier Jamain, dans le rôle de Dan
1989 "Navarro : Les rouleaux ne font pas le printemps" réalisé par Patrick Jamain, dans le rôle de Tong

Théâtre

2015 "Un Amour à Tienanmen" de Thierry Laurent - mise en scène de François Floris. Salle Vasse à Nantes
2012 "A nu" de Marc Saez. Avignon Théâtre le Petit Chien
2008 "Les Justes" d’Albert Camus - mise en scène de Bartolo Filippone. Théâtre Darius Milhau Paris
2003 "Rimbaud et la modernité moderne" direction artistique Clément Tokas. Récitant - Concert / lecture. Printemps des poètes - Paris Université Sorbonne
2003 "Les dieux de l’olympe" mise en scène Karima  Djelil, dans le rôle principal. Théâtre de Gennevilliers
2002 "Démonstration chorégraphique en Arts Martiaux" Chorégraphie des combats Christian Nguyen. Paris 17
2001 "Compagnie du Mystère Bouffe" représentations publiques de l’atelier création
1998 "Les confessions d’Abraham" adaptation théâtrale du livre de Mohamed Kacimi - Adaptation Zaria Apikian - mise en scène de l'auteur, dans le rôle d’Abraham. Espace Cardin - Paris

Interview

R.S : Bonjour Anatole.

A.T : Salutation Reynald.

R.S : Peux-tu parler de tes débuts de comédien ?

A.T : A 12 ans j'ai décroché un petit rôle dans un des premiers épisodes de la série "Navarro". J'étais enfant, mais cette première expérience a été l'étincelle qui m'a donné envie de continuer à jouer. Quelques années plus tard, au lycée, j'ai découvert le théâtre, les textes, la scène, les lumières, les coulisses ; mais aussi la rigueur  et l'engagement autour d'un projet, d'un auteur. J'ai trouvé tout ça fascinant et terriblement excitant. Et en plus, j'étais le seul garçon de la troupe, alors forcément...

R.S : Quelle est l'importance de la formation ?

A.T : La formation, les cours de théâtre m'ont permis de me découvrir. J'étais très timide, ça m'a ouvert et libéré. Le corps, la voix, l'imaginaire sont les outils du comédien. J'ai appris ça.

R.S : Au théâtre, on n'a pas le droit à l'erreur, impossible de refaire la scène. Cette difficulté est certainement aussi source de plaisir ?

A.T : Et de trac ! Bien sûr, sur scène, le moindre faux pas ne pardonne pas. On est sans filet !  Et, comme un équilibriste, on peut se faire peur à certains moments, mais il ne faut surtout pas tomber, au risque de mettre en péril ses partenaires, et alors là... C'est terrible ! Mais les répétitions permettent la recherche et évitent le plus souvent certains écueils pour ne laisser place, en représentation, qu'au plaisir du jeu.

R.S : Comment as-tu commencé le doublage ?

A.T : J'ai commencé le doublage en venant régulièrement assister sur les plateaux. Et puis certains D.A. m'ont donné ma chance, je pense notamment à Karin Krettly, Catherine Le Lann, François Dunoyer, Danièle Perret, qui m'ont appris ce que pouvait être le doublage et qui m'ont offert mes premières lignes. Aujourd'hui, d'autres me tendent leur micro, je continue d'apprendre à leur coté et je les remercie de leur confiance.

R.S : Qu'est-ce qui est le plus difficile derrière la barre ?

A.T : Etre à la barre avec des comédiens et des comédiennes de grand talent à qui l'on doit donner la réplique... Pas évident de se sentir à la hauteur. Mais on apprend tellement.

R.S : Que ressens-tu lorsque tu entends ta voix sur un autre comédien ?

A.T : C'est toujours un sentiment bizarre. Mais il y a cette volonté de ne pas trahir ce que fait le comédien à l'image, alors si ça fonctionne  ma voix ne m'appartient plus.

R.S : Qu'aimes-tu particulièrement dans cette activité ?

A.T : J'aime le fait de pouvoir prêter ma voix à des acteurs ou à des rôles que je ne pourrais d'ordinaire pas faire. C'est la magie du doublage.

R.S : Quels sont tes hobbies ?

A.T : La photo, la vidéo, l'équitation, la musique... Beaucoup de choses.

R.S : Merci beaucoup Anatole.

Interview de février 2013
Top