RSDOUBLAGE
contactez-nous

Benoît Rivillon

Doublage

télévision, VOD & DVD
2015
San Andreas Quake (James Simms)
télévision, VOD & DVD
2005
Innocence à vendre (Gabriel/James)
série
2003/2005
série
2015/....
Spotless (Victor Clay)
série
2014/....
24 : Live Another Day (Ian Al-Harazi)
série
2010/....
Strike Back (Sgt. Liam Baxter)
cinéma
2002
The One and Only (Kitchen Salesman)
télévision, VOD & DVD
2019
série
2003/2007
Punk'd (lui-même)
série
2003/2004
Dead Like Me (Andy Cope)
télévision, VOD & DVD
2008
série
2015/....
Séries documentaires
Brain Games
télévision, VOD & DVD
2018
série
2011/2014
Suburgatory (Geoff)
Cesar Clown
animation
1999/....
Kimbly
animation
2004
Reese
animation
2016
Voix additionnelles
animation
2015

Voix

Audiodescription
007 Spectre
Audioguide
2013 La Bohème en peinture (Réunion des Musées Nationaux/Le Grand Palais)
Audioguide
2014 Auguste empereur de Rome (Réunion des Musées Nationaux/Le Grand Palais)
Audioguide
2015 Hokusai, Nikki de St Phalle (Réunion des Musées Nationaux/Le Grand Palais)
Documentaire
Brain Games (DVD National Geographic)
Documentaire
Dans la peau de Vladimir Poutine (Vladimir Poutine)
Documentaire
Origines (DVD National Geographic)
Documentaire
Ufo Hunters (14 ép. Planète)
Documentaire
Wheeler Dealers (Mike Brewer)
Emission TV
Les Guignols (Jamie Hyneman - Canal+)
Narration
Comment j'ai presque tué ma mère (Série M6)
Narration
La Légende des cartes (Série France 5)
Narration
Saveurs du pacifique (Série France Ô)
Narration
Surprenantes petites bêtes (Série France 5)
Narration & Voice-over
Discovery Channel
Narration & Voice-over
Encyclopédie
Narration & Voice-over
Escales
Narration & Voice-over
Real Time
Narration & Voice-over
RTL9
Série documentaire
Viêt Nam (DVD Arte & Netflix)
Séries documentaires
Mythbusters (Jaimie Hyneman - Discovery)

Direction artistique

Pour Real Time et Discovery Channel (Woods TV)
Documentaire

Formation

Ecole de la Comédie-de-St-Etienne (Stuart Seide, Pierre Debauche)
C.N.R d'Art Dramatique d'Amiens
C.N.R d'Art Dramatique de Lille (classe pro)
C.N.R de Chant : Lyon et Aix-en-Provence
Maîtrise des phonétiques anglaise, italienne, espagnole, allemande

Auteur

"Autrefois Outrebois" éditions Mon Petit Editeur

Coaching

Conseiller en diction française pour Mrs Janice Kelly
Soprano du R.S.O de Glasgow
Festival d'Aix-en-Provence/France-Musique 1996
Cie Les Tréteaux du Sud : mise-en-voix

Langues

Italien
Anglais

Musique

Récitant
Orchestre National de Lyon : Laborintus II (parlando-cantando) de Luciano Berio, dir. Henri Farge & Marcello Panni
Ensemble Lucidarium de Bâle récitant en Moyen-Français dir. Francis Biggi Musée de Cluny-Paris
Choeurs de Lyon dir. Bernard Tétu (Saison 1993/94)
Concert du 1er janvier 2000 dir. J-P Dubord avec Jacques Higelin
Sémélé Haendel m.e.s Robert Carsen Festival d'Aix-en-Provence

Télévision

"Sous le Soleil" réalisé par Sylvie Ayme, dans le rôle du dr Lévy - TF1
"L'Avocate" réalisé par Philippe Lefèvre, dans le rôle du Juge des enfants - France 3
"Léïla née en France" réalisé par Miguel Courtois, dans le rôle du Loubard - France 3
"F. est un Salaud" réalisé par Marcel Gisler, dans le rôle de l'ambulancier

Théâtre

2000 "Baal de Brecht" mise en scène de Françoise Maimone, dans le rôle de Jean. Théâtre Gérard-Philipe (30 représentations)
1999 "L'Avare" de Molière et mise en scène de Françoise Maimone, dans le rôle de Cléante. Théâtre Gérard-Philipe (30 représentations)
1995/1998 "Don Juan" de Tirso de Molina - mise en scène de Françoise Chatôt, dans le rôle du duc de Naples. Théâtre Comoedia, Paris et en tournée (95 représentations)
1994 "Texte Sans Sépulture" mise en scène de Frédéric Andrau. Marseille, Toulon, Lisbonne. Prix de la Critique Off d'Avignon (70 représentations)
1993 "Des Contes d'Hoffmann" mise en scène de Louis Erlo, dans le rôle d'un fou. Nouvel Opéra de Lyon et Eurovision France 3 (40 représentations)
1991 "Le Bourreau du Pérou" de Ribemont-Dessaignes - mise en scène de Pierre Debauche, dans le rôle-titre. Comédie de St-Etienne (13 représentations)

Interview

R.S : Bonjour Benoît.

B.R : Salut Reynald !

R.S : J'imagine que ton désir de devenir comédien s'est révélé en toi très jeune ?

B.R : Très jeune, je voulais être clown... Non, j’étais assez introverti. Un jour à l’école, m’ayant vu improviser avec un professeur, M. Eloi, toute la classe est venue me dire que je devrais faire du théâtre. C’était unanime. Bien sûr de grands acteurs m’avaient marqué et, dans la foulée, de grands textes.

R.S : Souvent les acteurs se souviennent de leurs premiers pas avec une grande émotion !

B.R : Les premiers pas sont inoubliables. J'avais 16 ans, et j'ai vibré comme jamais. À la Comédie de St Etienne, à 20 ans, j’ai senti que j'étais entré dans la grande famille des acteurs en jouant Wesener dans "Les Soldats" de Jakob Lenz ; tout un monde s’ouvrait. Mais l’émotion la plus forte a été avec Giorgio Strehler au théâtre de l'Odéon. Une heure de théâtre, tout seul avec lui, dans un rôle de Marivaux. Je ne me rendais pas compte de la chance que j’avais. Il cherchait un comédien français sachant jouer en italien. Trois semaines après, il m’a écrit pour me dire qu'il était à l’hôpital...

R.S : Comment s'est manifesté ton désir de faire du doublage ?

B.R : J'ai toujours prêté une grande attention dans mon travail à la voix en général, et à la diction en particulier, enfin à toutes les dictions, de celle versifiée à celle avec des accents ! Il y a dans le doublage de documentaires ou d’acteurs étrangers une grande école d'humilité et un brillant exercice d’adaptation mentale. Je me souviens que Marcel Bluwal m’a fait un des plus beaux compliments qui soient : "Bravo, tu as compris en deux secondes ce que j’ai essayé d’obtenir avec cet acteur pendant deux heures sur le plateau". J’avais post synchronisé un acteur français ; un comble !

R.S : Les débuts peuvent en décourager certains, il faut assister à des plateaux, passer généralement par les ambiances, maîtriser la technique, etc. Et pour toi, comment se sont passés tes premiers pas ?

B.R : J’ai eu la chance d’arriver au début des années 2000, les studios ne ressemblaient pas encore à des forteresses sécurisées ! C’est Sauvane Delanoë qui m'a fait passer mon tout premier essai. Là aussi, grosse émotion. Je n'avais jamais mis les pieds sur un plateau de doublage. Je me suis lancé en pleine insouciance, elle m'a dit que c'était un "one take". J'ai eu la chance de démarrer avec des mecs aussi talentueux que Antoine Nouel ou Emmanuel Jacomy, qui sont des vrais directeurs d’acteurs.

R.S : La musique fait également partie de ta vie !

B.R : Oui, par le lien émotionnel du langage quelque chose se passe dans le cerveau des acteurs qui les rend sensibles au langage de la musique. J'aime particulièrement le répertoire des monstres de texte qu’étaient Fischer-Dieskau, Gabriel Bacquier, Michel Sénéchal, qui portaient le sens du texte. Aujourd’hui le baryton Ludovic Tézier donne l’exemple d’un immense acteur qui chante, au sens du conteur, du barde, un phénomène rare en plus d’avoir une très grande voix. Mais c’est un ami donc, je m’arrêterai là.

R.S : Tu pratiques aussi le coaching, terme très en vogue en ce moment ! En quoi consiste cette activité ?

B.R : Aujourd’hui je donne quelques cours de théâtre à Sciences-Po. Autrefois, il m’est arrivé de faire travailler Janice Kelly à l'interprétation de mélodies de Satie au festival d’Aix-en-Provence. Cela demande de faire entrevoir la place des sonorités françaises à un artiste qui a un autre schéma phonétique dans l'oreille. C'est passionnant car, sans certains détours techniques, l'artiste ne parviendrait pas à trouver sa liberté et restituer le sens de l’œuvre. Mais je me consacre désormais un peu plus à la mise en scène au théâtre, avec un Thomas Bernhard l’an dernier, et à l’écriture avec deux textes édités ces dernières années. D’autres sont en préparation ; ne réveillons pas le bébé qui dort...

R.S : Merci beaucoup Benoît.

Interview de juin 2019
Top