RSDOUBLAGE
contactez-nous

Marion Huguenin

• Genres:
Voix Bambin garçon, Voix Bambin fille, Voix Enfant garçon, Voix Enfant fille, Voix Adolescent fille, Voix Jeune adulte femme, Voix Adulte femme
• Tonalité:
Medium

Doublage

série
2017/2020
Dark (Charlotte Doppler 1986)
télévision, VOD & DVD
2019
série
1999/....
cinéma
2014
Christina Noble (Christina Noble jeune adulte)
série
2015/2018
Code Black (Anna Chislett)
série
2019/....
Treadstone (SoYun Pak)
télévision, VOD & DVD
2014
Le choix de ma vie (Hannah Yoder)
série
2019/2020
NOS4A2 (Molly)
télévision, VOD & DVD
2020
série
2020/....
Doc (Larysa Volkov)
série
2019/....
City on a Hill (Adrienne Bullock)

Interview

R.S : Bonjour Marion.

M.H : Bonjour Reynald.

R.S : As-tu suivi une formation en art dramatique ?

M.H : Oui, le jeu a toujours fait partie de ma vie puisque j’ai commencé le théâtre à l’âge de 6 ans, dès que j’ai su lire et écrire. Une fois le Bac en poche et en parallèle de mes études universitaires, j’ai suivi des cours professionnels à l’Académie Oscar Sisto où j’ai beaucoup appris pendant 2 ans.

R.S : Quel a été ton parcours professionnel jusqu'ici ?

M.H : J’ai passé mon premier casting à 15 ans, ce qui m’a permis d’avoir mon premier agent. La première fois que j’ai décroché un rôle, c’était pour une série TV où j’ai interprété un personnage pendant plusieurs années. S’en sont suivis d’autres tournages et, en parallèle, j’assistais dès que je pouvais et doublais mes premiers personnages. Plus tard, j’ai eu la chance d’être également sur les planches dans différentes pièces à Paris et en tournée.

R.S : Envisageais-tu déjà le doublage avant d'en faire toi-même ?

M.H : Oui, absolument. A vrai dire, c’est ce que je voulais faire enfant. Je ne souhaitais pas particulièrement être à l’image. Je me souviens qu’avec une amie au collège nous passions des après-midis entières à couper le son de la TV et imaginer des scenarios en doublant à blanc.

R.S : Comment as-tu commencé dans cette discipline ?

M.H : La toute première fois que j’ai mis les pieds sur un plateau, c’était en accompagnant un comédien lors d’une séance d’enregistrement où il doublait. J’étais aphone, ça tombait très mal pour faire entendre ma voix au directeur de plateau ! Mais, étonnement, le DA m’a proposé de revenir assister et de faire un essai à la fin de la séance - comme ça, pour voir. J’y suis allée et il m’a proposé une ambiance dans la foulée. Quelques semaines plus tard, il m’a rappelé pour doubler le premier rôle dans un téléfilm. C’était incroyable. Sur l’instant, je ne savais pas si je devais pleurer de joie ou de stress ! Et ça s’est parfaitement passé. Un des comédiens qui jouaient avec moi sur le film (directeur de plateau, lui aussi) m’a rappelée quelques jours plus tard pour interpréter le rôle principal à 25 ans dans un long-métrage cinéma et, depuis, me fait travailler. J’ai eu une chance inouïe quand j’y pense.

R.S : As-tu des modèles de comédiens, dans quelque domaine que ce soit (micro, scène, écran) ?

M.H : Daniel Njo Lobe. Je trouve son parcours incroyable ! Micro, scène, écran : il combine les trois avec brio et dans des projets de qualité. Quel que soit le domaine, il vise l’excellence. Mais là où c’est vraiment un modèle pour moi, c’est qu’il est la preuve que le travail finit par payer (car c’est un bosseur acharné). Je trouve ça honorable.

R.S : Quels sont tes loisirs ?

M.H : Dès que j’en ai l’occasion, je monte à cheval et je chante.

R.S : Merci beaucoup Marion.

M.H : Avec plaisir Reynald, merci à toi.

Interview de décembre 2021
Top