RSDOUBLAGE
contactez-nous

Caroline Ami Burgues

• Genres:
Voix Jeune adulte femme, Voix Adulte femme
• Tonalité:
Medium
• Langues parlées:
Anglais avec accent non déterminé, Italien
• Accents:
Italien

Doublage

série
2020/....
Toujours là pour toi (Dr. Imani Jackson)
télévision, VOD & DVD
2021
Amis pour la vie (Bedienung)
série
2018/....
FBI (Hannah Bloom)
cinéma
2000
Julie en juillet (Marion - Doublage de 2019)
série
2019/....
Snowpiercer (Eugenia)
animation
2018/....
Chip et Patate (Petite Maman)
série
2019/2020
Dare Me (Dr. Bennet)
animation
2015/2017
Dinotrux (Snowblazer)
série
2021
Innocent "2021" (Officier de police)
série
2021/....
série
2020/....
Run (Cherise)
série
2019/....
série
2010/....
Meurtres à Sandhamn (Vincents Mamma)
animation
2020/....
The Liberator (Infirmière)
télévision, VOD & DVD
2019
série
2019/....
Hudson & Rex (Tori Hawley)
animation
2018
Another Day of Life (Femme sur la route)
série
2010/....
série
2021
Innocent "2021" (Cassandra)
série
2020/....
The Gloaming (Georgia)
série
2017/2019
série
2021/....
Young Royals (Louise)
série
2019/2020
Dare Me (Cori Ross)
télévision, VOD & DVD
2020
Lost Girls (Lynn)
télévision, VOD & DVD
2019
série
2019/2020
Dare Me (Tania)
télévision, VOD & DVD
2019
Commerce mortel (Renate Weisbrand)
série
2017/2019
série
2021
Innocent "2021" (Veronica)
série
2021/....
Young Royals (Stella)
série
2018/....
télévision, VOD & DVD
2020
Lost Girls (Shannan Gilbert)

Voix

Documentaire
Hannah Arendt - Du devoir de la desobeissance civile
Publicité
Arval
Publicité
Dulux Valentine
Publicité
Moulinex
Publicité
meilleurtaux.com
Publicité
Opti Free Replenish
Publicité
SNCF
Publicité
Stéphane Plaza Immobilier

Formation

Formation doublage - Compagnie Vagabond - Le Magasin (Avec Vincent Violette, Elisabeth Fargeot, Jean Barney)
Stage au delà de l’égo, Paris - Bruno Delahaye et Eric Le Roy
Cours Viriot, Paris – Dominique Viriot & Claudine Barjol
Cours de Théâtre Ecole d’Art Dramatique - Janine Berdin, Professeur au Conservatoire de Lyon I
DESS Marketing Communication & Management (mémoire sur le marketing sensoriel), ISCOM Paris, France
Maîtrise de droit Carrières Judiciaires et Sciences Criminelles - Lyon III, France
Licence de droit @ Nottingham Trent University, UK (mémoire intitulé "Child sexual abuse")
DEUG de droit, Université de Nîmes, France

Cinéma

"Venise sous la neige" réalisé par Elliott Covrigaru, dans le rôle de Chouchou/Nathalie
"Bienvenue à bord" réalisé par Eric Lavaine, Silhouette parlante
"Au cas où je n'aurais pas la Palme d'Or" réalisé par Renaud Cohen, dans le rôle de "La Comédienne"
"Images de femme ou le corset social" réalisé par Jean-François Ferrillon, dans le rôle de la jeune femme interviewée

Courts métrages

"Alice" réalisé par Auréliane Camps, dans le rôle d'Alice Guy. Film Hommage dans le cadre du Mobile Film Festival
"L'ombre de lui-même" réalisé par Sabine Crossen, dans le rôle de la jeune mère
"Me VS Ms - Campagne Européenne" (film muet) réalisé par Hugo Bachelet, dans le rôle de la malade de la sclérose en plaques
"EntropiE" réalisé par Tom Gutt, dans le rôle de l'amie de Paul. Festival film en 48h
"Karma Koma" réalisé par Dejan Ilic, dans le rôle de la garde du corps
"Ailes" réalisé par Tom Gutt, dans le rôle de l'Ange
"La fausse bonne idée" réalisé par Tom Gutt, dans le rôle de l'avocate. Festival film en 72h
"Non Jeff, t'es pas tout seul" réalisé par Tom Gutt, dans le rôle de "La révélation". Festival film en 48h
"La Reine des Enfers" réalisé par Timothé Beaulieu, dans le rôle de Laura
"Bienvenue aux huissiers !" réalisé par Penda Ba N'Dape, dans le rôle de l'huisser de justice
"Ti odio" réalisé par Timothé Beaulieu, dans le rôle d'Eliana Iandelli
"Teaser pour le lancement des Studios In Visu" Film publicitaire réalisé par François Ferracci, dans le rôle de la parisienne

Danse

Danse classique & Modern Jazz à l'Ecole de Danse du Jeune Ballet du Languedoc Michèle Lucibello
Expression Corporelle avec Jean-Marc Torres
Danse Contemporaine avec Mahji Torres

Ecriture

"Chuuuuut !" Pièce de théâtre contemporaine Co-écrite avec Flavie Pean
"Merlin : la Légende" Spectacle jeune public Co-écrit avec Flavie Pean
"Ca y est !" Pièce de théâtre Co-adaptée avec Boris Soulages, d'après l’oeuvre de Ray Cooney : Tom Dick & Harry
"La soupe aux choux" Pièce de théâtre Co-adaptée avec Boris Soulages d’après le roman de Rene Fallet
"Dans mes Veines" Court métrage d'après une idée de Philippe Lioret

Langues

Anglais : Courant (avec accent)
Italien : Courant
Espagnol : Discussion

Mise en scène

"Merlin : la Légende" de Flavie Pean et Caroline Ami - Co-mise en scène avec Flavie Pean. Théâtre des Béliers Parisiens
"Stationnement alterné" de Ray Cooney - Co-mise en scène avec Boris Soulages. Tournée, France
"Prof !" de Jean-Pierre Opgne - mise en scène de Jean Piat et Boris Soulages, Assistante. Théâtre de l'Observance, Avignon
"Monsieur le Comte" d'après les textes de René De Obaldia - Co-mise en scène avec Boris Soulages. En hommage à René de Obaldia, de l'Académie Française

Moyens métrages

"Soleil rouge" réalisé par Mickaël Perret, dans le rôle de Seth

Télévision

"200 mètres" réalisé par Shaun Severi, dans le rôle de Carolyne. Unitaire France 2
"Relations toxiques" réalisé par Alexandre Poulichot, dans le rôle de Nora. Unitaire France 3
"L'Amour Vache" réalisé par Sylvain Ginioux, dans le rôle de Juliette Salorne. Unitaire France 2
"Un heureux imprévu" réalisé par Joyce Edorh, dans le rôle de Mathilde. Unitaire France 2
"Forget about it" réalisé par Robert Sitbon, dans le rôle de Mylène. Série Télé franco-américaine, Saison 1

Théâtre

"Boeing Boeing" de Marc Camoletti - mise en scène de Philippe Hersen, dans le rôle de Johana (hôtesse allemande). Théâtre Daunou, Paris
"A gauche en sortant de l'ascenseur" de Gérard Lauzier - mise en scène d'Arthur Jugnot, dans le rôle d'Eva. Captation en Direct M6, Théâtre des Bouffes Parisiens & Théâtre Saint-Georges, Paris
"Princesse... Mais pas Trop !" de Vanessa Luna - mise en scène de Dejan Ilic & Vanessa Luna, dans le rôle de la sorcière Spaghetti. Théâtre du Gymnase,Théâtre de L'Essaïon, Théâtre de la Clarté, Théâtre du Marsoulan, Festival d'Avignon
"Le Médecin Malgré Lui" de Molière - mise en scène de Michel Jeffrault, dans le rôle de Martine. Comédie Saint-Michel, Paris & tournée, France
"Et ta soeur ?" de Jean-Jacques Bricaire & Maurice Lasaygues - mise en scène de Michel Jeffrault, dans le rôle de Catherine. Tournée, France
"Coup de Foudre" de Francis Joffo - mise en scène de Francis Joffo, dans le rôle d'Hélène Martin. Tournée, France
"Two Bi or not Two Bi ?" d'Hélène Schemba - mise en scène d'Anne Bernex, dans le rôle de Margaux. Festival Off d'Avignon
"Et ta soeur ?" de J-J Bricaire & Maurice Lasaygues - mise en scène de Michel Jeffrault, dans le rôle d'Eve Mérine. Tournée, France
"La Berlue" de Jean-Jacques Bricaire & Maurice Lasaygues - mise en scène de Michel Jeffrault, dans le rôle de Jacinthe. Tournée, France
"Les Oreillers" de Christine Dalaroche & Claudine Debrach - mise en scène de Roland Marchisio, dans le rôle de Clara. Tournée, France
"Two Bi or not Two Bi ?" d'Hélène Schemba - mise en scène d'Hélène Schemba, dans le rôle de Margaux. Théâtre des deux rêves, Paris
"Qui aime bien, trahit bien !" de Vincent Delboy - mise en scène de Thierry Patru, dans le rôle de Nanie. Alambic Comédie !, Paris
"Accalmies Passagères" de Xavier Daugreilh" mise en scène de Roland Marchisio, dans le rôle d'Hélène. Théâtre d'Edgar, Paris

Interview

R.S : Bonjour Caroline.

C.A.B : Bonjour Reynald !

R.S : D'où vient que tu parles couramment l'anglais et l'italien ?

C.A.B : Ma grand-mère parlait plusieurs langues (dont le vietnamien ainsi que plein de dialectes), ma maman a une licence d’anglais, ça doit être de famille. J’ai toujours aimé parler d’autres langues :-) J’ai vécu une année en Angleterre dans le cadre du programme Erasmus. J’ai décroché ma licence de droit à la Nottingham Trent University ! J’avais 20 ans quand je suis arrivée là-bas, ça date un peu maintenant... Mon accent français a repris le dessus. Quant à l’italien, je l’ai appris comme ça, en parlant avec des amis. J’ai donc commencé à l’oreille, puis j’ai lu pas mal en italien, ça m’a beaucoup aidée.

R.S : Tu as d'abord fait une maîtrise de droit puis un DESS marketing communication & management. Pourquoi ne t'es-tu pas tout de suite orientée vers la comédie ?

C.A.B : Petite, je demandais à faire du théâtre, mais personne ne m’entendait ! Je me disais : "Quand je serai grande, j’en ferai". Pour mes parents, il était impensable de ne pas faire d’études. Un ami de mon père était juge d’instruction. Je l’admirais et écoutais ses récits passionnants. En revenant d’Angleterre, je me suis inscrite à la fac de droit de Lyon, j’étais fascinée par Interpol. J’ai envoyé une candidature spontanée pour valider ma maîtrise et j’ai été retenue. Joie indicible ! J’allais intégrer cette immense organisation internationale. Malheureusement, le directeur du département qui me recrutait est tombé malade. Il n’a pas pu signer ma convention de stage. J’ai tout tenté, mais le doyen de la fac ne m’a pas laissé assez de temps pour obtenir un tampon, validant mes missions de stage. Fin de l’histoire. J’étais tellement déçue ! J'ai décidé de venir sur Paris, avec en tête mon rêve de petite fille : faire du théâtre. Mais sûrement pour faire plaisir à mes parents, j’ai (encore) fait d’autres études ! Mon diplôme de com’ en poche, j’ai travaillé en tant qu’attachée de presse. Avec un ami, on suivait des cours de théâtre amateur. On a fait le pari de lâcher nos boulots pour devenir comédiens. Du jour au lendemain, j’ai donné ma démission. Soulagement indescriptible !

R.S : Tu as également une formation de danseuse, et tu écris, tu mets en scène. Il est étonnant de voir que tu ne t'es pas immédiatement dirigée vers une voie artistique alors que tu sembles avoir besoin de te confronter à tout ce qui touche au domaine du spectacle !

C.A.B : Je pense que je n’osais pas m’affirmer (et je crois que ce trait de caractère me fait encore défaut aujourd’hui !). Le regard des autres m’importait beaucoup, surtout celui de mes parents. J’avais des facilités en danse, j’adorais ça en effet, mais je ne suis pas devenue danseuse professionnelle. Quand ma prof de danse m’a demandé de choisir entre mes études et la danse, j’ai pris peur. J’étais jeune et pas prête à prendre ce genre de décision. C’est peut-être ce qui m’a freinée pour suivre une carrière artistique par la suite. Le cheminement a été long avant que je saute le pas.

R.S : Comment as-tu fait tes premiers pas professionnels de comédienne ?

C.A.B : J’ai suivi une formation au cours Viriot. Très vite, une amie du cours a monté sa compagnie et m’a proposé d’être sa doublure dans Accalmies passagères de Xavier Daugreilh, qui se jouait au Théâtre d’Edgard. Je jouais quelques soirs par semaine, j’étais si heureuse ! Puis les projets se sont enchaînés. J’ai fait de belles rencontres, j’ai eu beaucoup de chance.

R.S : Comment as-tu débuté dans le doublage ?

C.A.B : J’étais attirée par le doublage. J’ai toujours eu une sensibilité pour les voix. Je savais que c’était un métier difficile et qu’il y avait peu d’élus. Sur un tournage, j’ai rencontré David Krüger, qui m’a, par la suite, proposé d’assister. J’étais subjuguée par son talent et par la technique que demandait ce métier.
Des années plus tard, j’ai rencontré Catherine Brot. C’est grâce à elle que j’ai pu faire mes premiers pas dans le doublage. Elle m’a appris ce métier que j’adore et qui me fascine tellement. Je lui dois tout. Merci Catherine !

R.S : C'était une discipline que tu envisageais déjà lorsque tu as débuté ton parcours ?

C.A.B : Je ne sais pas si je peux dire que j’envisageais de faire du doublage car cela me paraissait très compliqué (encore aujourd’hui d’ailleurs, je trouve l’exercice à la fois fascinant et exigeant). Mais je rêvais d’en faire, ça oui ! Je suis extrêmement chanceuse et reconnaissante.

R.S : Quels sont tes loisirs ?

C.A.B : Mes quoi ? Dans ma vie d’avant, j’en avais pas mal. J’adorais aller au ciné, lire, faire du sport, profiter de mes amis, de la vie ! Aujourd’hui mon temps libre est dédié à ma famille, j’ai deux petites filles et elles m’occupent bien.

R.S : Merci beaucoup Caroline.

C.A.B : Merci à toi Reynald. Et bravo pour ton travail !

Interview de juin 2021
Top