RSDOUBLAGE
contactez-nous

Jean-Charles Deval

• Genres:
Voix Enfant garçon, Voix Adolescent garçon, Voix Jeune adulte homme, Voix Adulte homme
• Tonalité:
Medium
• Langues parlées:
Anglais avec accent non déterminé

Doublage

cinéma
2017
série
2019/....
Upload (A.I. Guy)
série
2018/....
Das Boot (Max von Haber)
cinéma
2015
Tumbledown (Ethan Woodcock)
cinéma
2017
T2 Trainspotting (Frank Junior)
série
2005/....
Grey's Anatomy (Gary Walton)
série
2010/2015
Justified (Kendal Crowe)
série
2016
The Young Pope (Young Lenny)
télévision, VOD & DVD
2016
série
2015/....
série
2009/2018
The Middle (Gibson)
série
2017/2020
Dark (Kilian Obendorf - 1ère voix)
série
2018/....
Black Lightning (Jefferson jeune)

Formation

Théâtre :
Conservatoire du 16ème arrondissement de Paris. Professeur : Eric Jakobiak
Atelier Théâtre Thierry Hamon. Professeur : Christophe Meynet
Chant :
Stage à l'Atelier du chant avec Michel d'Ottaviani
Divers :
Baccalauréat S

Cinéma

2018 "La Vérité si je mens ! Les débuts" réalisé par Gérard Bitton & Michel Munz
2015 "La Cité des Fantasques disparus" réalisé par Sébastien Maye
2011 "Les Femmes du 6ème Etage" réalisé par Philippe Le Guay
2007 "3 Amis" réalisé par Michel Boujenah

Courts métrages

2017 "Chougmuud" réalisé par Cécile Telerman. Pour les Talents Cannes Adami
2016 "Looking for Dan Houser" réalisé par Yanis Pointecouteau. Ecole de la Cité du Cinéma
2014 "Impact" réalisé par Jean-Pierre Michaël
2011 "L'Attrape-Rockers" réalisé par Coline Pagoda

Musique

Piano (4 ans) - Solfège

Sports

Equitation, Boxe, Escrime, VTT

Télévision

2018 "Hippocrate" (saison 1 ép. 3) réalisé par Thomas Lilti
2013 "Boulevard du Palais : Silence de Mort" réalisé par Christian Bonnet
2012/2016 "Nos Chers Voisins" réalisé par Stéphan Kopecky, Gérard Pautonnier, Denis Thybaud, Emmanuel Rigaut, Roger Delattre, Nath Dumont, Pierre Leix-Cote. Série quotidienne TF1
2010 "Les Vivants et les Morts" réalisé par Gérard Mordillat
2009 "Beauregard" réalisé par Jean-Louis Lorenzi
2008 "Père et Maire : Ah la famille !" réalisé par Pascal Heylbroeck
2008 "Famille d'Accueil : Dommage Collatéral" réalisé par Alain Wermus
2007 "SOS 18 : Une Deuxième Chance" réalisé par Nicolas Picard
2007 "La Maison Dombais et Fils" réalisé par Laurent Jaoui
2005 "L'Ile Atlantique" réalisé par Gérard Mordillat

Théâtre

2012 "Comédie à l'Italienne" mise en scène de Christophe Meynet, dans le rôle d'Arlequin. Théâtre Le Ranelagh

Divers

Permis B
Permis bateau

Interview

R.S : Bonjour Jean-Charles.

J.C.D : Bonjour Reynald ! Merci de m’accueillir chez toi sur RS Doublage.

R.S : Tu as commencé ta carrière de comédien enfant, comment cela s’est-il passé ?

J.C.D : Effectivement j’ai commencé très jeune avec un premier tournage à 11 ans. Ça s’est fait un peu par hasard... Ma grande sœur Anne-Sophie était une jeune comédienne et, pendant un casting, le réalisateur Gérard Mordillat lui a demandé si elle avait un petit frère d’une dizaine d’années qui lui ressemblait pour jouer le rôle de son petit frère dans le téléfilm "L’île Atlantique". En rentrant elle m’a demandé de passer le casting et honnêtement j’y suis allé à reculons. Finalement une fois au casting, j’ai tout de suite adoré jouer les séquences que Gérard Mordillat m’écrivait en direct. J’ai passé tout l’après-midi en essai et j’ai décroché un rôle important au lieu de celui du "petit frère". Quelques mois plus tard, ma grande sœur est décédée d’une longue maladie mais elle aura eu le temps de me transmettre sa passion. C’était parti pour continuer jusqu’à aujourd’hui (mais je ne le savais pas encore) !

R.S : Tu savais déjà que tu voudrais continuer dans cette voie ?

J.C.D : Jusqu’à mes 18 ans j’ai toujours tourné plusieurs projets par an en parallèle de l’école donc mon parcours de comédien s’est fait naturellement sans me poser trop de questions. C’est après que j’ai dû choisir de continuer ou non mon activité de comédien et j’ai alors réalisé que je ne pourrais être heureux qu’en continuant dans cette voie.

R.S : A quel âge as-tu ressenti le besoin de passer par une formation ?

J.C.D : Ma première formation a été d’apprendre sur le tas puisque j’ai commencé à tourner en n’ayant jamais été formé. Pendant des années je n’ai d’ailleurs pas ressenti le besoin de me former parce que je tournais régulièrement et que je me sentais bien comme ça. Après mon bac ma curiosité m’a poussé à "aller voir" ce que c’était qu’une formation de comédien. Je suis entré au conservatoire du XVIe arrondissement mais je n’y suis resté qu’un an parce que je trouvais les enseignements trop éloignés de la réalité d’un plateau. Loin de moi l’idée de critiquer les formations mais personnellement je n’y ai pour l’instant pas trouvé ce que je cherchais. De toute façon il n’y a pas de méthode pour devenir comédien, non ?

R.S : Tu as suivi un stage de chant. C’était dans une optique professionnelle particulière ?

J.C.D : Je n’ai jamais eu la vocation de devenir chanteur mais le stage de chant que j’ai suivi auprès de Michel d’Ottaviani m’a permis de gagner en confiance en moi concernant ma voix.

R.S : Comment as-tu débuté dans le doublage ?

J.C.D : Assister... assister et encore assister ! Sans exagérer j’ai assisté à des doublages chez Dubbing Brothers au moins une fois par semaine pendant 1 an. C’est à la fois très formateur et très frustrant ! Au bout d’un an, en ayant fait seulement quelques essais mais en n’ayant jamais travaillé, j’étais dégoûté et j’ai décidé d’arrêter. La semaine suivante, Thierry Wermuth m’appelait pour me proposer une voix récurrente sur la série Justified !

R.S : C’est une discipline à laquelle tu pensais avant d’en faire toi-même ?

J.C.D : Avant d’assister une première fois à un doublage pour accompagner une amie comédienne qui assistait elle aussi, je n’avais jamais pensé faire du doublage. Une fois que j’ai vu ce que c’était, je me suis tout de suite dit que je voulais en faire !

R.S : Quels sont tes loisirs ?

J.C.D : A part bien entendu le théâtre et le cinéma, je suis un grand fan de bagnoles. Ça fait rire certains de mes amis mais je ne rate jamais un épisode de Top Gear ou un grand prix de formule 1 !

R.S : Merci beaucoup Jean-Charles.

J.C.D : Merci Reynald.

Interview d’octobre 2020
Top