RSDOUBLAGE
contactez-nous

Ismael Isma

• Genres:
Voix Adulte homme, Voix Senior homme
• Tonalité:
Medium, Grave

Doublage

série
2020/....
Your Honor (Kendall Jones)
série
2020/....
#BlackAF (lui-même)
série
2013/....
Blacklist (Geoffrey Entz)
Documentaire
The Last Dance
série
2018/....
série
2019/....
Upload (Byron)
cinéma
2020

Voix

Documentaire
The Last Dance (Isiah Thomas)
Documentaire
The Last Dance (Glen Rice)
Documentaire
The Last Dance (Marcus Jordan)

Formation

2013/2017 Elève à "Coté Cour" Ecole de Formation Professionnelle de Comédien et Acteur (Paris)
2019 I.M.D.A

Cinéma

2018 "Fractures" réalisé par Harry Roselmack, dans le rôle d'Oussman

Clips

"Jezebel" de Joe Fellaga, dans le rôle du 3ème client

Courts métrages

"Se Taire" réalisé par Tancrède Delvolvé, dans le rôle principal

Présentateur, organisateur

Depuis 2016 Présentateur des évenements de la ville de Fontenay-Sous-Bois 94
2012/2014 Organisateur, animateur et présentateur des "mercredis du rire" & "les m.c du rire" au tékéze’n bar (scènes ouvertes d’ humoristes tous les mercredis & Dimanches)
2013 Présentateur de la soirée de la semaine de la solidarité internationale à la maison des associations Paris 19ème

Publicités

"Friendspray", dans le rôle principal . Pub virale diffusée sur internet

Radio

2012/2014 Chroniqueur hebdomadaire au sein d'une radio associative idfm (95880 Enghein-les bains)

Télévision

Série "Au Nom De Mon Père" dans le rôle Roli. Afroduction
Série "Simone" dans le rôle du Manipulaeur 2. France Tv diffusion
Série "Cam Girl Next Door" dans le rôle de Marcus (Cédric Perrin & Vincent Julé)

Théâtre

2019/2020 "Le Diner de con" de Francis Weber. Théâtre la Comédie de Lille
2019 "Seuls Au Monde la tournée" de Mickael Dion - mise en scène de Mickael Dion & Ismael
2019 "Le Cabinet de Curiosités" de Cédrick Spinassou - mise en scène de l'auteur. Théâtre du Funambule Paris
2018/2019 "Après le Mariage les Emmerdes" de Sophie Depooter & Pierre Leandri. Théâtre la Comédie de Lille
2018 "Joyeuse Fin Du Monde" de Mickael Dion - mise en scène de Mickael Dion & Ismael Isma. Théâtre Des Blancs Manteaux Paris
2018 "1er Partie" de David & Gino. Zénith de Paris
2017 "Seuls au monde" de Mickael Dion - mise en scène de Mickael Dion & Ismael Isma. Théâtre Darius Milhaud Paris
2014 "Mariage blanc pas toujours un bon plan..." d'Ibazz - mise en scène de l'auteur. Festival d’Avignon 2014 Théâtre a L'Arrache 2
2013/2014 "Mariage blanc pas toujours un bon plan..." d'Ibazz - mise en scène de l'auteur. Théâtre l’Entracte Saint Martin Paris

Autres activités

Chauffeur de salle sur les plateaux de télévisions
Modèle vivant

Interview

R.S : Bonjour Ismael.

I.I : Salut Reynald, comment tu vas ?

R.S : Comment s'est faite ton insertion professionnelle ?

I.I : Mon insertion dans le milieu du doublage se fait de manière bienveillante. Notamment grâce à Véronique Borgias et Annie Milon. Pour le moment je découvre un beau métier, une belle famille c’est que du bonheur.

R.S : Tu es, dit ton CV, auteur et interprète... mais encore ?

I.I : Je suis également comédien, humoriste, animateur théâtre. Je travaille aussi avec des structures qui accueillent des jeunes placés en foyer ou en famille d’accueil. J’ai été rappeur durant un temps, et je suis également présent dans le milieu associatif. Je suis un artiste dans l’âme, j’ai toujours eu un pied dans l’artistique et j’essaie quand je le peux de faire un pont pour réunir l’artistique et le social.

R.S : Et tu es également "modèle vivant". Là encore, on aimerait en savoir davantage !

I.I : Ah ! Là encore j’y suis arrivé un peu par hasard, poussé par ma curiosité et aussi pour renflouer mon compte en banque un peu (rires)... Blague à part, un ami dessinateur m'a dit que j’avais un visage qu’il aimerait dessiner, il m’a parlé du métier de modèle et donné quelques pistes. Suite à cet échange, je me suis renseigné et puis un ou deux mois après j’avais ma première séance dans une école du 15ème à Paris. J’avais jamais posé ! Je me souviens, j’étais tout content de vivre une nouvelle expérience, en plus c’était bien payé. Quand je suis arrivé dans la salle de classe et que j’ai vu les élèves, je me suis dit "ah ouais"... Et là, j’ai eu une montée de stress car dans l’euphorie je n’avais pas pris conscience de l’aspect nudité qui pour moi était abstrait. J’avais retenu seulement l’idée d’une nouvelle aventure, d’une nouvelle corde à mon arc et puis sans mentir l’aspect financier aussi. C’est seulement dans le vestiaire que je me suis posé tout plein de questions que j’aurais logiquement dû me poser avant (rires). Je me suis moi-même mis devant le fait accompli et puis c’est parfois au pied du mur qu’on se dépasse. La séance s’est super bien passée, dans la bienveillance, c’était très pro. J’ai vraiment apprécié le fait de mettre ma personne au service de ces élèves et contribuer à leur apprentissage. Il faut savoir se mettre dans l’ombre pour que d’autres soient en lumière. Au final, je n’ai encore jamais posé pour mon ami ! Frank, si tu me lis, mon visage t’attend...

R.S : Tu es ou a été chauffeur de salle, organisateur, présentateur, animateur d'événements. Tu sembles être très friand de ce type d'activité.

I.I : Je suis surtout friand de liberté, de nouveauté et de curiosité... L’univers audiovisuel m’as toujours attiré, alors j’ai décidé de passer de l’autre côté de la caméra pour découvrir l’envers du décor des émissions. J’ai dû assister à bon nombre d’émissions, essuyé beaucoup de refus avant qu’une personne me donne ma chance. Ce fut sur le plateau du "Grand journal" de Canal+. Super expérience ! J’ai ensuite bossé sur le "Battle Show", émission produit par Jeremy Ferrari, et puis après j’ai fait un bout de chemin sur cette route. Mais le théâtre me prenait trop de temps, je me suis donc mis sur pause.
En parallèle j’organisais et présentais un plateau d’humoristes une fois par semaine sur Paris. Le début de cette aventure est simple : à l’époque, je faisais du stand up et je courais les plateaux, les cafés-théâtres, etc. Alors avec un ami, on a décidé de monter nos propres soirées, et en quelques mois nous nous sommes imposés comme une référence de la scène humoristique parisienne. Comme tu peux le voir, j’aime relever les challenges et sortir de ma zone de confort.

R.S : Comment as-tu débuté dans le doublage ?

I.I : J’ai débuté avec Sylvie Ferrari. Je me souviens notamment de ma première session d’enregistrement où j’étais juste venu pour assister en compagnie d’autres comédiens Je suis resté tout l’après midi. A la fin de la journée, comme dans Highlander, il n’en restait plus qu’un et c’était moi (rires). Ma ténacité a été récompensée par un coaching privé grande classe et, par la suite, Sylvie m’a convoqué sur des ambiances et des petits rôles. Mais j’ai vraiment pris mon envol grâce à Véronique Borgias qui a été et qui est toujours aux petits soins avec moi. Après une session d’ambiance, elle m’a confié mon premier rôle dans la série Upload. J’en profite pour la remercier de sa confiance ! Véronique me convoque régulièrement, elle fait en sorte que j’évolue dans de bonnes conditions.
Lors des enregistrements de la série Upload, l’ingé son a également apprécié ma voix et mon travail et il a transmis mes coordonnées à Charlotte Correa. Elle m’a convoqué, mis un peu la pression en me disant qu’elle avait hâte de m’entendre et voir si les éloges de l’ingé son étaient bien fondés... Le stress et la pression étaient au max. Résultat j’ai travaillé avec Charlotte pas plus tard que la semaine dernière. Les sessions d’enregistrement avec Charlotte sont intenses car elle me pousse pour faire sortir le meilleur de moi. C’est stressant mais rassurant et puis c’est une personne qui au final sait te détendre et te mettre à l’aise.
Je suis aussi bien épaulé par Annie Milon que j’ai rencontrée grâce à mon ostéopathe. Elle m’a mis en contact avec Pierre-François Pistorio qui, après une session d’ambiance, me convoque depuis régulièrement pour des petits rôles sur la série The Blacklist.
J’ai également eu la chance de participer au documentaire The Last Dance sous la direction de Zoé Bettan, projet avec des ténors du milieu. J’ai pu alors constater que je pouvais aussi faire des voix de personnes qui ont le double de mon âge.
Actuellement je travaille avec Jean-Pascal Quilichini et Cyrille Artaux sur une série, et là encore je remercie Annie Milon, Corinne Wellong et Mike Fédée d’avoir vanté mes mérites auprès de Jean-Pascal et Cyrille. Je commence également à travailler avec Catherine Lelann. Là encore Annie Milon est à la manœuvre de la rencontre (rires) .
Voila comment j’ai débuté. Je me dis que c’est pas mal pour quelqu’un qui a commencé le doublage fin 2019. La Covid a mis un petit frein à ma lancée mais j’ai hâte de reprendre de plus belle.
Toutes ces rencontres, toutes ces personnes font en sorte que mes débuts se passent pour le mieux. J’ai donc hâte de découvrir d’autres D.A, ingé son, comédiens et comédiennes, bref les autres membres de la famille...

R.S : C'est une discipline que tu envisageais dès le départ de ton parcours ?

I.I : Oh non, carrément pas ! Au début, j’étais focus uniquement sur le théâtre, le cinéma et le stand up. Et puis, au fur et à mesure que mon chemin prenait forme, j’ai découvert d’autres branches, élargi mon champ de vision et de compétences, ouvert d’autres portes et tout ceci m’a conduit ici dans le milieu du doublage. C’est une des choses que j’aime dans ce métier, il est plein de surprise si tu es curieux, et surtout rien n’est tracé d’avance.

R.S : Quels sont tes loisirs ?

I.I : Le travail lol ! Un de mes loisirs préférés c’est passer mes soirées à regarder des séries puis chercher qui fait la direction, essayer de trouver le profil des D.A, envoyer des mails etc. (rires)

R.S : Merci beaucoup Ismael.

I.I : Merci à toi pour ton accueil et pour tout ce que tu fais.

Interview de février 2021
Top