RSDOUBLAGE
contactez-nous

Gilles Sallé

Doublage

série
2017/....
série
2013/....
Blacklist (Agent Patel)
série
2017/....
The Sinner (Gardien de prison)
série
2020/....
série
2013/....
Blacklist (Simms)
série
2019/....
Temple (Conducteur de bus)
série
2018/....
All American (Juice)
série
2014/....
série
2013/....
Blacklist (Cisco)
série
2018/....
A Million Little Things (State Trooper)
série
2018/....
série
2017/....
The Sinner (Peter)
série
2018/....
The Resident (Clyde Cooper)
télévision, VOD & DVD
2020
Go Karts (Annonceur)
série
2010/....
Blue Bloods (Scott Fuller)
série
2018/....
The Resident (Dr. Wilmot Moore)
télévision, VOD & DVD
2019
série
2013/....
Blacklist (Administrateur du camp)
série
2013/....
Blacklist (Barman)
série
2017/....
The Good Fight (Nathan Joostlin)

Voix

Voice-over
BVB (Sebastian Kehl)

Formation

2019/2020 Training doublage (Tytan, avec A. Roux, J. Elmaleh, T. Charlet, A. Nouel, M. Barney, S. Marais, etc.)
Training doublage (O'Bahamas, avec Blanche Ravalec)
Training doublage (Rhinocéros, avec J-M Pannetier, T. Ragueneau, E. Karsen, etc.)
Stage Le doublage chanté (Edwige Chandelier)
2018 Stage Le jeu et le Doublage (Le Magasin, avec J. Barney, V. Violette, R. Reuilhac)
Stage Pro New, Comédie Musicale Improvisée (Florian Bartsch-Antoine Lefort)
2016-2018 Masterclass de chant Musidrama et cours particuliers (Samuel Séné)
2016 Stage voix off, Publicité et Documentaire (les Coachs Associés)
2014-2019 Classe de chant lyrique de Carole Bajac (conservatoire de Clichy)
2014-2015 Escrime artistique (Les lames sur Seine, Neuilly)
2012-2014 Formation Pro AICOM (académie internationale de comédie musicale)
Chant (P. Y. Duchesnes), théâtre (J-L Borras et Oscar Sisto), danse (Y. Nuss)

Chant

2016/2020 "Fourmix" quartet A Capella de style Barbershop (Paris, Gstaad, Nice)
2005/2020 "Kybb" groupe pop-rock (2 albums + concerts au Trabendo, Divan du monde, Batofar, Boule Noire)

Cinéma

2019 "Les cobayes" d'Emmanuel Poulain-Arnaud, dans le rôle de Monsieur Pamplemousse
2017 "Jackie" réalisé par Pablo Larrain, dans le rôle de Paul Landis

Courts métrages

2019 "Si loin" réalisé par Lucie Teng Duvert (le policier) 
2019 "Contrat court" réalisé par Thomas Lionnet (Gregory)

Langues

Anglais intermédiaire

Moyens métrages

2015 "Le monde de Stone" réalisé par Florian Bajac, dans le rôle du barman

Télévision

2013 "Au nom de la vérité" dans le rôle de Serge

Théâtre & comédies musicales

2020 "Le syndrome d'Hercule" comédie musicale jeune public. Livret de Marie Courtel et Gilles Sallé, paroles et musiques Gilles Sallé, rôle de Blaise. Théâtres et scolaires
2016/2020 "Les rencontres du Petit Chaperon Rouge" comédie musicale jeune public. Livret de Marie Courtel et Gilles Sallé, paroles et musiques Gilles Sallé, rôles du Loup, de Charmant et de Grincheux. Théâtres et scolaires
2016 "La Cité d'Adèle" comédie musicale de Danièle Mahaut, workshop rôle d'un militaire
2016 "Le Livre de la Jungle" comédie musicale mise en scène de Jeanne Deschaux, paroles et musiques Bernard Poli, rôle de Baloo. Tournée aux Antilles
2015 "Un monde à l'envers" pièce de Florian Bajac, rôle de Zeus. Suisse
2015 "Jeu d’enquête" comédie musicale de Virginie Radet, musiques de Alexandre Diaconu, rôle de Tranchoir. Espace Beaujon, A la Folie Théâtre
2014 "Le livre de la Jungle" comédie musicale mise en scène de Jeanne Deschaux, paroles et musiques Bernard Poli, rôle de Baloo. Festival d'Avignon
2000/2020 aux Ateliers du Contrepoint, divers comédie musicale. Chanteur, adaptateur, directeur vocal depuis 2009
"Hair" (rôle de Berger), "Chicago" (rôle de Billy Flynn), "Hairspray" (rôle de Edna), "Les Misérables" (rôle de Valjean), etc.

Divers

Escrimeur / Guitariste / Auteur-compositeur / Permis B
Baryton broadway / Medium léger

Interview

R.S : Bonjour Gilles.

G.S : Bonjour Reynald !

R.S : Le chant, apparemment, tient autant d'importance dans ta vie professionnelle que la comédie. Dès le départ tu souhaitais mêler les deux ?

G.S : Oui ! Je chante depuis tout petit. Alors après avoir été instit pendant 13 ans, j’ai suivi une formation en comédie musicale à l’AICOM (Académie Internationale de Comédie Musicale). C’est un genre qui permet de mêler ces deux disciplines et que je pratiquais déjà en amateur. Depuis, j’écris, compose et joue  des spectacles "jeune public", en milieu scolaire et au théâtre, mais toujours avec une visée "grand public" (Les Rencontres du Petit Chaperon RougeLe Syndrome d’Hercule, Léontine et les embûches de Noël) : les adultes ont aussi le droit de s’amuser et les enfants, même petits, doivent être pris au sérieux !

R.S : Il y a d'ailleurs dans ton CV deux précisions qui m'intriguent : "baryton broadway" et "quartet A Capella de style Barbershop". Qu'est-ce que cela signifie ?

G.S : Ah ! Baryton broadway ! Eh Eh ! En chant, la tessiture veut dire tellement de choses différente selon celui qui en parle ! Pour beaucoup, elle est confondue avec l’ambitus, l’étendue de la voix. En fait, la tessiture correspond plus à une "couleur" de voix. Comme "turquoise" est bleu ou vert suivant les gens, les termes baryton ou ténor diffèrent que l’on parle de pop, comédie musicale ou chant lyrique. Mais pour répondre à ta question, disons que j’ai une voix medium avec de bonnes possibilités dans les notes aigues !
Je suis ravi que tu aies repéré le "Barbershop" dans mon CV. Il s’agit d’un style a capella (donc sans instrument) qui a été créé chez les barbiers américains des années 20 (1920 en fait), qui chantaient pour faire patienter leurs clients. Contrairement à d’autres genre a capella où un chanteur lead chante la mélodie et les autres "remplacent" les instruments, les membres d’un groupe "barbershop" chantent tous 70 à 80% de la mélodie, mais en harmonie serrée. Je fais partie du quartet FourMix.

R.S : Le doublage était une discipline à laquelle tu pensais lorsque tu as débuté ton parcours ?

G.S : Pas directement. Mais étant habitué à jouer des rôles très différents en spectacle vivant, à devoir adapter ma voix parlée et chantée aux différents personnages, ça s’est fait assez naturellement. Et puis je suis aussi assez réaliste et conscient qu’il faut se diversifier dans ce métier, alors je me suis dit que ce serait bien d’ajouter le doublage à ma palette.

R.S : Tu as fait plusieurs stages, était-ce indispensable à tes yeux ?

G.S : Mon premier stage au Magasin (avec Jean Barney, Regis Reuilhac, Vincent Violette et Eric Legrand) m’a donné le goût du doublage. C’était important de se sentir à sa place. J’ai ensuite beaucoup assisté (quand je dis beaucoup, c’est 3, 4, 5 fois par semaine, parfois même plus) avant de pouvoir commencer à travailler un peu. C’est là que les trainings (notamment chez Tytan Prod) sont importants dans un deuxième temps : ils permettent à la fois de passer réellement à la barre en période de disette, mais aussi de rencontrer vraiment les DA sur une journée entière, plus parlante qu’un essai en fin de journée !

R.S : On entend souvent dire qu'il s'agit d'un milieu fermé. Ne serait-ce pas plutôt une idée reçue ou bien as-tu le sentiment qu'il l'est davantage que tous les autres secteurs de votre métier de comédien ?

G.S : Pour moi c’est une idée reçue (tout du moins jusqu’à la fermeture progressive des studios pour "clause de confidentialité"). Peut-on se pointer au théâtre ou sur un plateau de cinéma, passer la journée à regarder comment travaillent les comédiens, et être invité à passer une scène en fin de journée, quand tout le monde est fatigué ? Effectivement, il faut être tenace et persévérant, mais les DA accueillent souvent (dans la limite des studios et Studios...) avec une extrême gentillesse et bienveillance les débutant dans le domaine. Je fais d’ailleurs une bise amicale à Catherine Le Lann qui m’a donné mon 1er contrat. J’assistais un matin sur une de ses série, et après avoir lu un personnage qui n’était pas encore doublé, elle m’a dit : "Tu peux revenir tout à l’heure ? J’aurai un petit quelque chose pour toi" C’était le début d’une nouvelle aventure professionnelle.

R.S : Quels sont tes loisirs ?

G.S : En réalité, mes loisirs se mélangent à ma vie professionnelle : la musique et l’écriture sont très présentes dans ma vie, et c’est vraiment un luxe. Sinon, je fais du sport aussi, tennis, course, ski...

R.S : Merci beaucoup Gilles.

G.S : Merci à toi !

Interview de mai 2020
Top